6 endroits en France pour voyager autour du monde

homme face mont blanc

On a un pote, à chaque fois qu’il part à l’étranger, il finit toujours par dire « tiens cet endroit, on dirait la France ». Est-ce qu’il exagère ? A vous de nous le dire, après avoir découvert ces 6 endroits complètement fous ! Nous, pour s’en prendre plein les mirettes et vivre des expériences extraordinaires dans la nature, on n’a toujours pas trouvé mieux que la France. Ça prend moins de temps, ça coûte moins cher et ça fait moins mal à la planète !

Les Salins de Camargue : rose bonbon comme le Yucatán au Mexique

  • Où : à cheval sur les Bouches-du-Rhône et le Gard
  • Gares les plus proches : Aigues-Mortes et Montpellier
  • Empreinte carbone depuis Paris : 2,6 kg de CO2 (vs 3 000 kg pour le Yucatán)
La Camargue : 0% de colorant, 100% de kiff – ©darthdizo

Ce qu’on aime : le coucher de soleil rosacé, les flamants roses, le verre de rosé… On coupe le réseau et on plonge dans ce chamallow géant, bien plus sauvage qu’il en a l’air.

À lire aussi : 👉 Découvrir la Camargue à vélo

Les Gorges du Verdon : les Philippines à portée de pagaie

  • Où : à cheval sur les Alpes-de-Haute-Provence et le Var
  • Gare la plus proche : Draguignan 
  • Empreinte carbone depuis Paris : 2,8 kg de CO2 (Vs 3 700 kg pour les Philippines)
C’est l’heure du jambon-beurre ! – ©Noah Baslé

Ce qu’on aime : en 2 jours, l’impression d’être parti·e 1 semaine… Sans décalage horaire dans la tronche.

À lire aussi : 👉 Marcher de la Méditerranée aux Gorges du Verdon

Le Vercors : le Yosemite Français

  • Où : à cheval sur l’Isère et la Drôme
  • Gares les plus proches : Grenoble, Die ou Clelles
  • Empreinte carbone depuis Paris : 5 kg de CO2 (Vs 3 000 kg pour les Etats-Unis)
Le Vercors : près des yeux, près du cœur – ©Loïc Cedelle

Ce qu’on aime : la digital detox assurée ! Le Vercors est un plateau de 17 000 hectares planté au sommet d’une forteresse de calcaire : les seuls avec qui vous communiquerez sont les marmottes et les bouquetins qui habitent là-haut.

À lire aussi : 👉 Traverser le Vercors en deux jours

Le Lac Nino : au galop à travers les steppes de Mongolie

  • Où : en Corse
  • Arrivée de ferry la plus proche : Ajaccio
  • Empreinte carbone depuis Paris : 28 kg (Vs 2 800 kg pour la Mongolie, pile 100 fois plus ! )
The place to open ses chakras en Corse – ©vacarlier

Ce qu’on aime : un trajet moins cher et moins polluant, avec autant de chevaux à l’arrivée. Quand vous aurez trop mal au c*l pour les monter, utilisez vos propres gambettes !

À lire aussi : 👉 Traverser la Corse par le GR20

Le Méandre de Queuille : la Forêt Amazonienne

  • Où : en Auvergne 
  • Gares les plus proches : Volvic et Clermont-Ferrand
  • Empreinte carbone depuis Paris : 4,8 kg de CO2 (Vs 2 800 kg pour rejoindre la forêt amazonienne)
Nondidju, c’est en France ça ?!

Ce qu’on aime : l’impression d’être un explorateur qui découvre le Brésil au XVIème siècle.

À lire aussi : 👉 Bivouaquer au sommet du Puy de Sancy

Les Gorges du Cians : le Haut-Atlas sans traverser la mer

  • Où : le Parc Naturel du Mercantour, dans les Alpes-Maritimes
  • Gare la plus proche : Nice
  • Empreinte carbone depuis Paris : 4 kg de CO2 (Vs 900 kg pour le Maroc)
Tout au bout… il y a Nice ! – ©Franck Fernandez

Ce qu’on aime : la Méditerranée toute proche, l’impression qu’on va tomber sur une caravane chargée de trésors.

Vous en voulez encore ?