Partir en week-end raquette et ski de fond dans les Vosges

la vie en vosges

Envie de balades dans des forêts enneigées tout droit sorties des contes de Grimm ? De randonner autour de lacs sublimes qui donnent l’impression d’être au Canada mais sans les 8h de vol, les -25° et les 9h de décalage ? On vous a concocté un long week-end en autonomie clefs en main dans le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges.

Direction la région Grand Est pour un séjour ski de fond, rando et raquettes, sans oublier des nuits bien au chaud dans des logements cosy et de bonnes adresses pour des repas typiques du Massif des Vosges. On vous embarque dans un petit coin de France accessible et idéal pour une bonne coupure montagne et un dépaysement hivernal. Prêt à voir la vie en Vosges ?

Infos pratiques

  • Durée : 3 jours – 2 nuits
  • Saison idéale : Hiver
  • Niveau : Parcours adaptés aux débutants comme aux initiés
  • Convient aux adultes ou familles avec des ados
  • Déniché par : la team Chilowé
topo grand est
Non vous n’êtes pas au Canada – ©Marc Fulgoni

Récit

Pour ce séjour, on ne part pas très loin de la frontière allemande. Ce coin est réputé pour la pratique du ski nordique et ses jolis itinéraires de randonnées. C’est si beau qu’on n’a pas lésiné sur les activités : deux randos autour de lacs sublimes, une troisième en raquettes, de nuit en pleine forêt, et une demi-journée de ski de fond sur pistes balisées.

topo grand est
Au cœur de la forêt des Vosges – ©Anthony Dimitri

Avec toutes ces activités, il fallait bien un planning de réconfort à la hauteur ! On a déniché les meilleures adresses pour se régaler avec des spécialités locales qui sentent bon la tartiflette au munster et la tarte aux myrtilles. Côté logement, on a opté pour de l’insolite et du typique, mais surtout (SURTOUT) du confort et du douillet pour revenir bien reposé de ce week-end.

Programme jour par jour

Jour 1 : Gérardmer

Arrivée en train à Saint Dié des Vosges ou Epinal avant de louer une voiture direction la ville de Gérardmer, que l’on prononce jérarmé et pas guérarmère. On attaque cette première journée avec un petit tour du lac le long de ses berges boisées. Neige ou pas, le tour peut très bien se faire à pied, sans raquettes.

  • 6 km / 1h30
  • Récupérer un plan papier distribué à l’office du tourisme ou suivre le parcours fléché autour du lac
topo grand est
Ça (c)lac ! – ©Marc Fulgoni

Pour le soir, deux options nous ont séduites. Pour la première, on prend la route pour aller dormir à une trentaine de minutes de Gérardmer, dans une confortable tiny house de Saveurs Vosgiennes. Ce logement écologique et entièrement autonome se trouve au cœur du Parc naturel des Ballons des Vosges. Sur la route on fait un mini-crochet à l’Auberge de Liezey où Sandrine propose une cuisine simple, faite maison, avec des produits issus au maximum de producteurs locaux.

À découvrir : 👉 Faire le tour des lacs des Vosges

Seconde option : on reste à Gérardmer et on réserve le dîner et la nuit à la petite ferme-auberge de la Mexel. Rillettes de lapin, salade vosgienne ou pommes de terre farcies au munster devant la cheminée : le menu se fait en fonction de la production de la ferme !

Jour 2 : Domaine les Bas-Rupts > Refuge du Sotré

On avale un bon petit dèj’ car il faut prendre des forces pour cette seconde journée ! Pour plus de liberté, on n’oublie pas de passer dans une boulangerie s’acheter un pique-nique garni de spécialités locales comme un pâté lorrain ou des râpés vosgiens. Ensuite, on fonce au domaine skiable des Bas-Rupts, soit en voiture (6 minutes), soit en empruntant la navette des neiges (regardez bien les horaires de passage avant !). Arrivé.e.s sur place, on loue des skis par exemple ici et on part s’éclater sur les 40km de pistes balisées et tracées en alternatif (technique classique) ou skating.

  • Piste 1 : Tourbière (1.3km / 3m dénivelé)
  • Piste 2 : Hauts Rupts (5km / 170m dénivelé)
  • Piste 3 : Noir Homme (1km / 6m dénivelé)


Pour la suite du programme : départ avant 16h du domaine des Bas-Rupts, direction le Refuge du Sotré à une trentaine de minutes en voiture. On pose les affaires et on se rend à pied à 15 minutes de là, sur la crête, à proximité du sommet le Hohneck (1 363 m). Là, on a rendez-vous à 17h avec Yannick pour une expérience hors du temps : une balade nocturne à travers les bois.

À lire aussi : 👉 5 idées de week-end pour se mettre au vert en Alsace

Alors que le jour baisse, on chausse les raquettes, on règle les bâtons et c’est parti pour une randonnée de 2h à la découverte de la grande crête. À la frontale par temps brumeux ou à la lumière de la lune qui se réfléchit sur le sol enneigé, on avance à travers la forêt typique des hautes-chaumes, peuplée de hêtres tortillards semblant tout droit sortis d’un conte de Grimm.

topo grand est
Quand est-ce qu’on arrive ? – ©JVannson, Refuge du Sotré

On revient de nuit jusqu’au refuge où nous attend un festin iconique du massif des Vosges : le repas marcaire. Il commence par un potage de légume, puis une tourte aux deux viandes avec une salade verte, on enchaîne avec le plat principal (oui oui, avant ce n’était que l’entrée), les « tofailles » : une pièce de porc fumée accompagnée de pommes de terre cuisinées avec des lardons, des oignons, du beurre et arrosées de vin blanc. Le repas se termine avec une tarte à la myrtille. On peut maintenant rouler jusqu’à sa chambre pour une bonne nuit de sommeil.

topo grand est
Je révise mes couleurs du spectre de la lumière – ©Yannick Holtzer

Jour 3 : Refuge du Sotré > Lac de Lispach

Le séjour se termine avec un tour du magnifique lac de Lispach, situé à La Bresse, à moins de 20 minutes en voiture du refuge. En fonction de l’enneigement, des raquettes peuvent être nécessaires pour partir à la découverte de ce lac qui est en fait une tourbière (une zone humide) doté d’une végétation remarquablement préservée. Un sentier cerclé d’épicéas permet d’en faire le tour.

  • 2.5km / 45 minutes
  • Sentier balisé

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Explore Grand-Est (@explore_grandest)

Pour le déjeuner, on reste à La Bresse direction un lieu plutôt atypique : Du pain… Au lard, qui fait à la fois boulangerie, traiteur, boucherie, charcuterie et boutique de produits régionaux, rien que ça ! Un quintuor gagnant qui permet aux gourmets et aux gourmand.e.s de se régaler dans un seul et même endroit. C’est maintenant l’heure de rentrer, non sans un peu de Vosges à l’âme.

Accès

  • Gare la plus proche : Saint Dié des Vosges ou Epinal (Vosges)
  • Trajet direct depuis Paris Gare de l’Est en 2h30 environ

Idée de budget

  • Aller-retour en train Paris-Epinal du vendredi au dimanche : dès 95€
  • Ferme-auberge de la Mexel : 70€ la nuit pour 2 personnes avec petit déjeuner / menu du soir : 22€
  • La Tiny House : à partir de 139€ la nuit
  • Location de chaussures et de ski aux Bas-Rupts : 12€ la demi-journée / 15€ la journée
  • Menu repas macaire au refuge : 21€
  • Nuit au refuge du Sotré : variable selon le choix de la chambre (en dortoir ou privée)

Ce qu’il faut apporter

  • Des vêtements chauds
  • Pas besoin de matériel pour la rando raquettes avec Yannick, tout est fourni (même les frontales)
  • Une gourde d’eau
  • Des petits encas

Explore Grand Est est un projet de plateforme d’accélération à la commercialisation des offres touristiques, sportives, culturelles et oenotouristiques du Grand Est qui est financé par le FEDER dans le cadre de la réponse de l’Union Européenne à la pandémie COVID-19.

FEDER

Vous en voulez encore ?