Découvrir le coastering dans les Côtes-d’Armor

Article parrainé par 

Le coastering c’est un mix entre escalade, nage, marche, saut et rappel. Une sorte de canyoning qui se pratique sur les falaises en bord de mer. Autant vous dire que s’il y a une région chez nous qui s’y prête bien, c’est la Breizh ! Pour découvrir tout ça, Joséphine a emmené 3 copains pédaler entre Saint-Brieuc et Lannion : un week-end préparé à la dernière minute dont ils se souviendront…

4 personnes regardent la mer

Infos pratiques

  • Durée : 3 jours
  • Saison idéale : Printemps, Eté
  • Lieu : De Saint-Brieuc à Lannion
  • Niveau : Sportif. La Bretagne à vélo, ça grimpe ! L’activité coastering est accessible à tous
  • Déniché par : Jaguar Libre

Récit

Quand il s’agit de dénicher de nouveaux sports, les Rosbifs ont toujours eu le nez creux ! Après avoir inventé le foot au XIXème, ils nous offrent aujourd’hui le coastering : un mix entre escalade, nage, marche, saut et rappel. Une sorte de canyoning qui se pratique sur les falaises en bord de mer. Autant vous dire que s’il y a une région chez nous qui s’y prête bien, c’est la Breizh ! Pour découvrir tout ça, Joséphine a emmené 3 copains pédaler entre Saint-Brieuc et Lannion : un week-end préparé à la dernière minute dont ils se souviendront…

© Thibault Poriel

D’abord pour la virée à vélo : un itinéraire entre mer et campagne qui leur a permis de comprendre pourquoi tant de champions cyclistes viennent de Bretagne. Tout simplement parce que ça grimpe ! Mais que ça soit par un panorama ou par un petit resto face à la mer, les falaises savent récompenser ceux qui les ont défiées. On dit que « Qui voit Bréhat, voit sa joie » : après avoir enquillé des dizaines de bornes et en apercevant l’île mythique au loin, la bande à Joséphine voit surtout la glace trois boules qu’il vont s’enfiler sur le port de Paimpol !

Mais pour tout le monde, le point d’orgue de cette micro-aventure restera la matinée passée à crapahuter sur les falaises de Plouha sans aucun équipement superflu (corde, piton, échelle), accompagnés par leurs guides Pierre-Yves et Gérard. Casque vissé sur la tête, ils ont enchaîné les sessions de grimpes, les sauts de 2 à 8 mètres dans l’eau et les visites de grottes. Joséphine a même eu droit à un petit tête à tête avec un phoque venu montrer ses petites moustaches au milieu de sa session de pêche !

Jour par jour

Jour 1

  • De Saint-Brieuc à Plouha : 55km – 500m D+

Paris > Saint Brieuc, récupération des vélos auprès de Balade Bike. Pique-nique les pieds dans l’eau sur la plage des Rosaires. Traversée du joli port de Binic avant d’aller plonger dans la piscine naturelle de Saint-Quay-Portrieux. Magnifique point de vue depuis la pointe de Gwin Zegal. Arrivée et installation au camping des Tamaris aux alentours, face à la mer ! Direction ensuite l’anse de Bréhec, au P’tit Bar pour un combo moule-frites / galette complète / crêpe caramel beurre salé accompagnés de cidre : les côtes bretonnes, ça creuse !

© Thibault Poriel

Jour 2

  • De Plouha à Ploubazlanec : 30 km – 280m D+

Le matin, initiation au coastering pendant 2h30 avec Pierre-Yves et Gérald de l’Arbre à Lutik. Douche sur la plage pour se dessaler puis déjeuner à L’Os et l’Arête avant de partir pour Paimpol ! Arrivés en haut des falaises, on roule avec de chouettes panoramas sur la mer, la route est peu fréquentée. L’île de Bréhat apparaît avant la descente vers Paimpol : petit passage dans des marécages d’où l’on aperçoit l’abbaye de Beauport. Paimpol, son port coloré et ses glaces ramènent en douceur à la civilisation. Dernier faux plat pour mériter l’arrivée à l’hôtel les Agapanthes et un dîner chez Charlotte ô Crêpes.

Jour 3

  • De Ploubazlanec à Lannion : 55 km – 360m D+

Traversée du pont de Lézardrieux, le Golden Gate kerlifornien. Passage dans la ville de Tréguier, courses au Biocoop pour le pique-nique. L’itinéraire passe par les champs et permet de varier les plaisirs. Si vous avez un peu d’avance, on vous conseille de faire un détour par Ploumanach et Trégastel afin d’admirer la magnifique côte de granit rose !

© Thibault Poriel

Accès

Idée de budget

  • Initiation au coastering : 48€
  • Location vélos + sacoche : 100€/ personne
  • Bungalow camping : 30€/ personne
  • Dîners : 30€/ personne env.
  • Pique-nique : 12€/ personne env.
© Thibault Poriel

Ce qu’il faut apporter

  • Tenue de vélo pour 3 jours
  • 1 veste imperméable
  • 1 polaire
  • 1 couvre-chef
  • Lunettes de soleil + crème solaire
  • 1 paire de baskets qui ne craint rien
  • 1 maillot de bain
  • 1 tenue pour le soir
Vous en voulez encore ?