8 idées de randos pour skier au printemps

3 skieurs randonnent dans la neige sous le soleil

Vous voyez la fin de l’hiver arriver et vous avez encore faim de neige et de glisse ? Pas de panique Monique : de mi-mars à mi-mai, c’est la période idéale pour sortir en ski de rando. Les jours sont plus longs, le manteau neigeux est généralement plus stable… En partenariat avec le Community Touring Club (CTC), le média spécialiste de la pratique, on est allés vous dégoter une sélection d’itinéraires de randos qui devraient vous permettre de profiter à fond les ballons ces prochaines semaines, quel que soit votre niveau. Si vous débutez, n’oubliez pas d’aller faire un petit tour du côté de notre super tuto qui récapitule toutes les bases !

En station

Si vous débutez, si vous ne connaissez pas le massif ou si vous voulez la jouer safe quand les conditions de neige ne sont pas optimales, les stations offrent le compromis idéal. Plus de 40 d’entre elles proposent à présent des pistes balisées et sécurisées, pour monter en toute tranquillité et redescendre par les pistes. Le CTC en a dressé une liste que vous pouvez retrouver ici.

La cité de la peuf – ©Brian du Halgouet

Ces itinéraires offrent une belle variété de difficultés, le confort de la descente sur des pistes balisées et l’accès aux restos d’altitude ! Les “vrais” diront qu’on pratique la rando pour justement s’éloigner de la foule et des pistes, on leur répondra que c’est la meilleure manière de se familiariser avec la pratique. Bientôt les apprentis randonneurs refuseront eux aussi de poser leurs fesses dans un télésiège !

À lire aussi 👉 Le guide ultime du ski de rando

Pointe Ronde

A la frontière franco-suisse, au nord du massif du Mont Blanc, voilà une rando bien connue des locaux ! Pas de pente raide (max 25/30°) mais il faudra quand même transpirer un peu pour atteindre le sommet et la fracture de la rétine qui vous y attend, avec une vue magnifique sur la chute de séracs du glacier de Trient.

Hey hi, hey ho, on se tape une p’tite rando – ©CTC Marie-Aude Pierre

Infos pratiques

  • Massif du Mont-Blanc
  • Départ du col de la Forclaz (accès depuis Chamonix ou Martigny)
  • 4h – 900m d+/ 1200m d-
  • Niveau intermédiaire
  • Equipement spécifique : couteaux + crampons
  • Retrouvez la trace GPX ici
Pack sécu toujours dans le sac à dos : sonde + pelle + DVA – ©Brian du Halgouet

Mont Pépoiri et Mont Pétoumier

Un itinéraire idéal pour ceux qui n’ont pas beaucoup d’expérience en rando ou pour ceux qui cherchent à se remettre en jambes. Si vous êtes en petite forme, vous pouvez attaquer directement le mont Pétoumier sans passer par le mont Pépoiri. De là-haut, profitez de la vue imprenable sur la Méditerranée avant d’attaquer la descente !

Et sinon, ça se passe bien dans votre T2 à 1500 balles ? – ©CTC Marie-Aude Pierre

Infos pratiques

  • Massif du Mercantour-Argentera (Alpes du Sud)
  • Départ de la route des Millefonts
  • 4h – 850m d+/ 850m d-
  • Niveau intermédiaire
  • Equipement spécifique : couteaux
  • Retrouvez l’itinéraire et la trace GPX ici

Le Pic Bédéra

Le bon plan pour découvrir le ski de couloir : des voies étroites, pentues et encaissées qui conservent bien la neige. Il va falloir enchaîner un paquet de conversions avant d’atteindre Boudukon et Oukon, deux couloirs pour l’ascension desquels il va falloir chausser les crampons. Certains passages atteignent les 45°, on approche de ce qu’on appelle la pente raide dans le jargon !

Je suis un homme pressé, un homme pressé, un homme pressééééé – ©CTC Arthur Bertrand.

Infos pratiques

  • Bigorre (Pyrénées)
  • Départ de Tournaboup (Barèges)
  • 4h – 1050m d+/ 1050m d-
  • Niveau confirmé
  • Equipement spécifique : piolets + crampons
  • Retrouvez la trace GPX ici

À lire aussi 👉 6 applis pour préparer votre prochaine micro-aventure

Le Trou de la Mouche

Un autre grand classique, qui permet d’accéder à une arche rocheuse avec une vue imprenable sur le Mont Blanc. L’itinéraire est pas mal fréquenté, on vous conseille d’éviter les vacances scolaires ! On y accède par la combe de Grand Crêt, attention aux plaques qui peuvent s’y former. Le plan idéal : monter dans l’après-midi et descendre avec le coucher de soleil !

Il vous reste pas un Balisto les gars ? – ©CTC Léonard Pierrel

Infos pratiques

  • Chaîne des Aravis (Préalpes)
  • Départ de La Clusaz
  • 3h – 1200m d+/ 1200m d-
  • Niveau intermédiaire
  • Equipement spécifique : couteaux
  • Retrouvez l’itinéraire et la trace GPX ici

À lire aussi 👉 10 livres d’aventure à lire absolument

Comba Rossa

Une petite incursion en Suisse, à moins de 30 minutes de route de Chamonix. Autant vous prévenir tout de suite : l’ascension en face sud va vous donner sacrément les mouillettes ! La pente n’est pas si raide mais le soleil peut taper, surtout au printemps. Profitez d’autant plus du passage dans la forêt à la montée et de la poudreuse à la descente…

S’aimer, c’est skier ensemble dans la même direction ! – ©CTC Arthur Bertrand

Infos pratiques

  • Massif du Giffre (Alpes Suisses)
  • Départ de Finhaut
  • 5h – 1350m d+/ 1350m d-
  • Niveau intermédiaire
  • Equipement spécifique : non
  • Retrouvez la trace GPX ici

À lire aussi 👉 Nos 7 micro-aventures préférées au départ de Lyon

L’Ouillette

La vallée de la Tarentaise borde le parc national de la Vanoise et offre un paquet d’option d’itinéraires au milieu de sommets mythiques. Pour cette rando, on vous conseille d’attendre début mai que la station de Val d’Isère – toute proche – ait fermé : les pistes ne sont pas loin et le sentiment de calme et de liberté propre au ski de rando en prendrait un coup…

Si sous les pavés il y a la plage, qu’est-ce qu’il y a sous les nuages ? – ©CTC La Belle Route

Infos pratiques

  • Vallée de la Tarentaise (Vanoise – Alpes)
  • Départ du Manchet (Val d’Isère)
  • 4h – 1200m d+/ 1200m d-
  • Niveau intermédiaire
  • Equipement spécifique : non
  • Détails de l’itinéraire ici

La Cime Nègre

L’un des plus beaux circuits du Mercantour, avec des paysages grandioses tout le long de la montée ! Mais attention, les conditions d’accès ne sont pas évidentes, avec une forte exposition au vent et de fréquentes avalanches. Ne vous lancez qu’une fois la neige bien stabilisée et n’hésitez surtout pas à vous faire accompagner d’un guide si vous ne connaissez pas le coin.

Ramener la coupe à la maison ! – ©CTC Julien Depagneux

Infos pratiques

  • Massif du Mercantour-Argentera (Alpes du Sud)
  • Départ de Roya (accès depuis Nice)
  • 5h – 1200m d+/ 1200m d-
  • Niveau confirmé
  • Equipement spécifique : couteau-crampons
  • Détails de l’itinéraire et trace GPX ici
Vous en voulez encore ?