Comment faire crac-crac dans la nature ?

brame du cerf

Alors les coquinous… il fait chaud, très chaud et votre libido atteint des sommets encore plus haut que le prix de l’essence ? Et si la petite sortie du week-end se transformait en session sexe mémorable ? Pour que la clé des champs ouvre la porte du septième ciel, encore faut-il connaître les bases. D’abord, ce qu’on risque : outre les piqûres et les égratignures, sachez que le feu d’artifesses sous les yeux des passants est puni par la loi. Les verbalisations restent rares, mais 15 000 euros d’amende et 1 an de prison, ça fait cher la partie de jambes en l’air. Pour bien faire l’amour dans la nature il vous faut trouver le bon spot et éviter les pièges de cette grosse coquine de Dame Nature… Voici nos conseils pour s’envoyer en l’air au grand air. Banzaï !

 

couple montagne soleil
Dis donc toi… tu penses à ce que je pense ?

Bien préparer sa sexpédition

Micro-aventure, luxure dans la nature : même combat ! Bien se préparer, c’est la clé d’une sortie réussie. Dans votre backpack version crac-crac, pas besoin de trousse de secours (normalement) mais certaines petites choses s’avèrent indispensables :

homme femme couverture
Alors… heureux ?
  • Une couverture. Parce que le sable, ça pique, la paille, ça gratte, les cailloux, ça se coince et la terre, ça tâche.
  • Des capotes et du lubrifiant. Ce n’est pas le moment de tomber en rade, plutôt celui de tester les modèles biodégradables 
  • Une lampe de poche : pratique pour retrouver sa petite culotte quand la nuit est tombée.
  • Une tenue adéquate. On la choisit pratique à enlever et à remettre en cas d’urgence. Évitez le jean (trop compliqué), la guêpière (hors sujet) et l’imperméable (trop exhibitionniste-compatible en cas de contrôle). Une grande jupe ou un pantalon large et hop, ni vu, ni cul-nu !
  • Des lingettes
  • Le bon état d’esprit : acceptez le risque et amusez-vous !

(Se faire) Prendre sans se faire prendre

Pour goûter aux joies du sexe en pleine nature, une règle d’or : la discrétion. Le hot spot parfait est confortable mais surtout, bien planqué. Des hautes herbes, un rocher plat, de l’herbe fraîche, un fourré discret… pour jouir heureux, jouissons cachés. Dans un parc, on évite l’aire de jeux pour enfant (sauf s’il fait nuit noire) et dans les champs, on opte pour du maïs plutôt que du blé (c’est grillé et ça pique).

À lire aussi : 👉 6 endroits en France pour voyager autour du monde

Niveau position, on ne vous fera pas de tuto mais est-ce vraiment le bon moment pour tester la toupie infernale ? Pas sûr… surtout si c’est une première. Au grand air, les classiques sont de toute façon revisités !

femme botte paille
C’est pas la paille qui compte !

Faire corps… avec la nature

Vous avez trouvé le spot parfait et vous n’avez pas envie d’être dérangé ? Les animaux qui habitent là non plus. Une grotte, un terrier, un nid, une fourmilière… vérifiez que vous ne dérangez personne. A moins d’hululer comme une chouette au moment de l’orgasme (et de passer ainsi inaperçu) on essaie de rester le plus discret possible. Pour faire fuir les mouches et les moustiques venus assister au spectacle, un peu d’huile essentielle de lavande ou de citronnelle devrait suffire.

La nuit, on se protège des éventuels animaux sauvages en gardant une lampe torche à dispo (à ne pas la confondre avec le sex-toy) Et bien sûr, on prend soin de notre petit nid d’amour. Les dunes par exemple sont des espaces protégés, pas le droit de s’agripper à la végétation ou aux ganivelles. Et comme d’hab, on part sans rien oublier (surtout pas sa capote usagée).

biche forêt
Oups, pardon, je dérange ?

Dans l’eau : la flotte c’est hot

Faire hum hum et plouf plouf en même temps c’est possible. Mais contrairement aux idées reçues, l’eau ne lubrifie rien du tout. Au contraire, elle peut même irriter nos précieuses muqueuses. Du chlore dans la piscine, du sel dans l’océan, des bactéries et des algues dans les lacs et les rivières… et la flore vaginale de Madame (si Madame il y a) se retrouve en PLS.

À lire aussi : 👉 Les 10 plus beaux lacs de France

Allons-y mollo et rinçons le tout à l’eau claire juste après. Au fait, vous avez déjà essayé de mettre une capote dans la flotte ? Non seulement elle glisse mais surtout, elle risque d’être abîmée donc inefficace. Donc attention !

poisson qui saute de la rivière
Oui, oui, oui, ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

En forêt : aimons-nous dans les bois

A l’ombre d’un grand chêne, caché.es par le feuillage, les fesses calées sur un tapis de mousse… La forêt semble être le hot spot parfait. Oui, à condition de laisser les promeneurs, leurs enfants et leurs chiens en dehors de ça. Éloignons-nous des sentiers, c’est la meilleure façon de rencontrer le loup. Aussi sauvages soient nos ébats, évitons la saison de la chasse. Cela serait dommage qu’un plomb trop bien placé vienne gâcher la fête.

Et même si levrette rime avec cueillette, on oublie aussi la saison des champignons : votre grosse morille ou votre jolie girolle n’intéressent pas les mycophiles. Bref, pour fourrer dans les fourrés, rien de mieux que les boisements de pins (surtout les jeunes plantations très denses) ou les forêts reculées de montagne. On oublie celles à côté des villes trop fréquentées, celles d’Europe de l’est bourrées de tiques ou la jungle (trop loin). Il parait que les jaguars sont de vrais pervers.

couple forêt
Viens, je connais un coin peinard…
Vous en voulez encore ?