Le tour de Belle-Île à pied

Suivez Toucan Loufoque dans son tour de Belle-Ile à pied : il partage son récit de micro-aventure, le programme détaillé, l’accès et toutes les infos pratiques pour réaliser cette rando superbe par vous même !

Infos pratiques

  • Durée : 4 jours
  • Saison idéale : Printemps
  • Niveau : Dynamique. 85 km en tout. Aucun problème si vous faites régulièrement du sport
  • Déniché par : Toucan Loufoque

 

Le tour de Belle-Île à pied

Récit

De retour d’un long voyage en Asie, Thibaut trouve la vie à Paris bien terne. À l’approche du 31 décembre, incapable de choisir entre des plans de réveillon qui ont l’air de tous se ressembler, il prend un ferry pour Belle-Île sur un coup de tête. Même pas le temps de vérifier s’il a bien embarqué tous les piquets de sa tente !

Le tour de Belle-Île à pied

Belle-Ile est la plus grand île bretonne et elle porte bien son nom, avec ses 58 plages et criques baignées par une eau émeraude, ses falaises de schiste noir et les tempêtes qui viennent mettre tout ça en musique ! Le sentier qui en fait le tour passe par les points les plus emblématiques de l’Île : la citadelle Vauban, les Aiguilles de Port-Coton peintes par Monet, la délicieuse plage du Donnant et la pointe des Poulains où Thibaut a l’un de ses plus beaux souvenirs de bivouac.

Le tour de Belle-Île à pied

Il voulait être tranquille, il est servi ! À part deux autres randonneurs croisés en route, des mouettes en pagaille et un joueur de bignou qui met le feu à la crêperie de la Mère Michèle, il est solo avec sa petite voix intérieure pendant 4 jours. L’occasion de faire le bilan de l’année écoulée et de faire jaillir tout un tas de projets pour celle à venir !

Le tour de Belle-Île à pied

Un soir, transi de froid sous sa tente, blotti dans une imposante doudoune au fond de son sac de couchage, il avoue avoir vérifié sur Tinder si une âme bien intentionnée n’était pas prête à l’accueillir chez elle dans le coin… Le soir du 31, couché à minuit 10 il est réveillé en sursaut par un sanglier qui rôde autour de sa tente. Sur le ferry du retour, il liste 15 micro-aventures à vivre dans l’année : depuis, c’est devenu son petit rituel du 1er janvier !

Jour par jour

Jour 1

Fraichement arrivé.e à Belle-Île, prenez directement le GR 340. Au programme de la première journée : Le Palais > la Pointe des Poulains (18 km). Prenez en plein les mirettes devant le phare des Poulains, puis choisissez votre option couchage. Le bivouac sauvage (19h à 9h) n’est pas autorisé sur l’île mais il est toléré, notamment hors-saison. Si vous préférez un camping, vous pouvez facilement rejoindre, par les terres et sans grand détour, le camping La Source à Sauzon. Autre possibilité à Sauzon : le gîte d’étape (le Relais Côtier). Le passage par Sauzon vous permet aussi de vous ravitailler.

Le tour de Belle-Île à pied

Jour 2

  • La Pointe des Poulains > Les Aiguilles de Port-Coton.
En démarrant de la Pointe ou de Sauzon, c’est parti pour 21 km. Bivouac du côté des Aiguilles, camping municipal de Bangor ou gîte communal de Bangor pour le soir. 
Le tour de Belle-Île à pied

Jour 3

  • Les Aiguilles de Port-Coton > Locmaria (29 km).

La plus grosse portion de ces 4 jours de rando ! On passe par la pointe de Saint-Marc, celle du Skeul et d’Arzic. Pour le soir, bivouac, camping municipal de Locmaria ou gîte communal de Lannivrec.

Le tour de Belle-Île à pied

Jour 4

  • Locmaria > Le Palais (17 km).

Passage par le joli phare de Kerdonis et retour à Le Palais..la boucle est bouclée !

Accès

  • Lieu : Belle-Île-En-Mer (Morbihan, Bretagne)
  • Gare la plus proche : Vannes

Idée de budget

  • Ferry aller-retour (entre 30 et 35€)
  • Nuit en camping (entre 10 et 20€)
  • 6 pique-niques (environ 60€)
  • 1 gros gueuleton de fruits de mer (25€)

Ce qu’il faut apporter

  • De bonnes pompes
  • Sac à dos de 40 L
  • Maillot de bain, de la crème solaire et un chapeau
  • Veste imperméable
  • Frontale et boussole
  • Tente, duvet et matelas gonflable
  • Du miam-miam et du glou-glou (si vous avez besoin de ravito, préparez-vous à faire des petits détours)
  •  De quoi rapporter vos déchets
Vous en voulez encore ?