Démarrer un GR en bas de chez soi

Une femme marche sur un sentier de grande randonnée en portant son bébé sur le dos

Quand on parle de sentiers de Grande Randonnée (GR), on pense un peu toujours aux mêmes : le GR 20 qui traverse la Corse, le GR 34 qui fait le tour de la Bretagne, le GR 10 qui rallie la Méditerranée à l’Atlantique à travers les Pyrénées… Pourtant, il en existe un paquet d’autres : les GR cumulent plus de 60 000 kms de chemins, de quoi marcher pendant 8 ans ! Concrètement en France, vous pouvez vous taper un GR à moins d’une heure de chez vous, quel que soit l’endroit où vous habitez. Et les citadins ne sont pas en reste : on vous a dégoté des circuits à proximité de 6 grandes villes en France.

Nantes – Le GR3

Le GR3 longe la Loire sauvage sur plus de 1200 bornes ! Depuis Nantes, votre première option consiste à suivre le courant vers l’estuaire et la forteresse de Guérande, en traversant au passage le Parc Naturel Régional de Brière. Pour les plus courageux, la marche se prolonge jusqu’à La Baule à travers les marais salants. Notre option préférée sur 2 jours : partir du Cours des 50 otages et remonter la Loire vers Ancenis (40 km), avant de revenir par le train en 20 minutes !

Allez fiston, plus que 948 bornes jusqu’au Mont Gerbier-de-Jonc ! – ©A. Lamoureux

Paris – Le GR2

Le GR 2 suit la Seine de sa source à son embouchure sur 800 km… Amis Parisiens, voilà un joli terrain de jeu pour vous muscler les mollets à deux pas de votre station de métro ! En partant du Bois de Vincennes, vous traversez la ville par les berges sur 17 km, en suivant les balises rouges et blanches jusqu’à Issy-les-Moules pour continuer ensuite vers la forêt de Meudon. Si vous cherchez à vous mettre au vert, le tronçon de Mantes-la-Jolie à Vernon vaut son pesant de cacahuètes (50 KM – 2 jours – A/R en train) !

La Seine et les Andelys depuis Château Gaillard – ©S. Bachelot

À lire aussi 👉 Nos 9 randonnées préférées autour de Paris

Lyon – Le GR765

Depuis le centre-ville, cap au Sud-ouest à l’assaut des Monts du Lyonnais et de la plaine du Forez ! Au bout de 4 jours, vous aurez rallié le Rhône à la Loire… vous ne serez plus la moitié d’un micro-aventurier ! En continuant plus loin, vous marcherez en direction du Puy-en-Velay, l’un des plus célèbres points de départ vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Prochaine étape – quand la limite des 100 km aura sauté – Saint-Jean-Pied-de-Port ?

Nondidju, j’aurais dû prendre ma gouache et mes pinceaux ! – ©Christian Bovet

À lire aussi 👉 Aller cueillir ses fruits et légumes

Bordeaux – Le GR655‍

Vous êtes sur la via Turonensis, le chemin qui rallie Paris à Saint-Jacques-de-Compostelle. En longeant la Garonne et la Dordogne depuis le centre-ville de Bordeaux, vous allez emprunter une variante qu’on appelle la Voie du Médoc. Direction la citadelle de Blaye, à travers les vignobles : l’occasion de visiter une ou deux caves au passage… Prévoyez de la place dans le sac à dos pour rapporter quelques bouteilles !

Garonne + Dordogne = l’estuaire de la Gironde – ©logasofie ‍

Marseille – Le GR 2013

‍Si vous cherchez une manière différente d’explorer Marseille, voilà 365 km de sentiers qui devraient vous plaire ! Ralliant des espaces urbains, agricoles, industriels et naturels, il vous conduira des étangs de Berre au massif de l’Étoile en passant par le Vieux-Port et le pays d’Aubagne. Que vous ayez une semaine ou seulement quelques heures devant vous, crapahuter dans la métropole phocéenne va forcément vous en boucher un coin !

Jean-Claude Gaudin contemplant son fief depuis le massif de l’Etoile – ©cyrilmcguiness

Rennes – Le GR 39 ‍

Alors comme ça vous êtes chauds pour rejoindre le Mont Saint-Michel à pied depuis le centre-ville de Rennes ! En suivant le GR 39, vous allez tracer plein Nord à travers la forêt de Saint-Aubin-du-Cormier, la vallée encaissée du Couesnon et une belle tripotée de villages de granit. Il vous faudra au moins 4 jours de marche pour atteindre l’une des baies les plus connues au monde… Mais après 8 semaines à la maison, vous avez du temps au grand air à rattraper !

Alors, il est Normand ou il est Breton…? Je sais jamais ! – ©lesaventureux
Vous en voulez encore ?