Bien manger dans la nature : nos « recettes réchaud » salées

idées repas bivouac réchaud

Vous cherchez des idées de repas faciles et énergétiques à faire au réchaud en bivouac, trek, randonnée ou roadtrip avec un simple réchaud ? Les Recettes Réchaud de Chilowé, c’est un peu le sel de vos randos : avec, elles n’en seront que meilleures. Hé oui Jean-Mi, c’est un bon moyen de changer de notre bon vieux jambon-beurre de randonnée qui est certes réconfortant, mais un peu lassant. C’est parti pour une petite session cuisine au sommet avec les meilleures idées de repas faciles à faire au réchaud en pleine nature, que ce soit en bivouac, en trek, en rando ou en roadtrip ! Vous nous en direz des nouvelles.

PS : Si ces recettes vous inspirent pour le repas de ce soir, elles sont également réalisables facilement à la maison en attendant la prochaine aventure !

Aubergines en papillote à la crème d’aneth pistache

Pas de panique, Monique ! Pas besoin d’être Philippe Etchebest et de partir avec tout son escadron de chaudrons dans le sac à dos pour être capable de faire ce repas. La preuve par trois, ce sont les maîtres-mots de la Loutre, le chef cuisto de Chilowé : facile, rapide, trop bon. Par respect envers ces trois principes, il est allé braver les éléments pour filmer ses recettes préférées en pleine nature !

Temps de préparation estimé : 25 minutes de cuisson – 30 minutes de préparation totale
Ingrédients : Aubergines, aneth frais, citron, pistaches, sel, poivre, huile d’olive
Variations : Cette recette fonctionne aussi à merveille avec des courgettes. On peut aussi remplacer les pistaches par des noix
Ustensiles : Du papier aluminium (pas bien), 1 planche à découper, 1 couteau, 1 bol

Étapes 

Étape 1 – Couper les aubergines en deux et les quadriller. Assaisonner avec du sel, du poivre et un peu d’huile d’olive.
Étape 2 – Mettre les aubergines dans des papillotes et les cuire pendant 25 minutes sur les braises brûlantes.
Étape 3 – Préparation de la sauce : mélanger un petit suisse, de l’aneth frais et ciselé, un jus de citron et quelques zestes, un peu de sel. Puis, concasser quelques pistaches et les ajouter dans la préparation.
Étape 4 – Enlever les aubergines du feu, les sortir des papillotes et ajouter la sauce dessus !

Röstis et compotée d’oignons

Qui ne rêve pas de faire sa petite tambouille en communion avec la nature, que ce soit solo ou en groupe ? En plus d’impressionner la galerie, nos papilles vont sérieusement frétiller avec ces Röstis et sa compotée d’oignons. Un bel hommage à nos ami·e·s Suisses.

Temps de préparation estimé : 5 min de cuisson – 15 min de préparation totale
Ingrédients : Pommes de terre, œuf, farine, oignon, huile d’olive, fleur de sel, vinaigre balsamique, paprika fumé
Variation : Cette recette fonctionne aussi à merveille avec des patates douces.
Ustensiles : 1 planche à découper, 1 couteau, 1 bol, 1 poêle

Étapes 

Étape 1 – Émincer un oignon, le faire suer dans une poêle avec de l’huile d’olive, de la fleur de sel. Déglacer le tout au vinaigre balsamique, laisser compoter et confire.
Étape 2 – Tailler les pommes de terre finement dans la longueur. Ajouter un peu de sel, du paprika fumé, un œuf, trois cuillères à soupe de farine, mélanger le tout.
Étape 3 – Prendre une petite quantité de la préparation, faire cuire dans une poêle chaude et graissée deux minutes à feu doux chaque côté. Répéter l’opération.
Étape 4 – Disposer les röstis dans une assiette et mettre un peu de compotée d’oignons dessus.

Patate douce au fromage blanc à la coriandre

Pas la peine d’éplucher des pages et des pages de moteur de recherche pour savoir quel aliment privilégier pour l’effort physique et pour la santé globale. Un des grands vainqueurs est la patate douce ! Riche en vitamine C et en bêta-carotène – on n’a pas compris ce que c’était mais ça vous refile une patate d’enfer -, la patate douce facilite la récup’ après l’effort physique et booste la masse musculaire. Vous allez carburer sec avec cette recette qui allie patate douce et fromage blanc !

Temps de préparation estimé : 25 min de cuisson – 30 min de préparation totale
Ingrédients : Grosses patates douces, citron vert, céleri branche, graines de coriandre, huile d’olive, fleur de sel, poivre noir
Variation : Cette recette fonctionne aussi des pommes de terre Agria
Ustensiles : Du papier Aluminium, 1 planche à découper, 1 couteau, 1 bol

Étapes 

Étape 1 – Mettre la patate douce dans une feuille d’aluminium (pas bien) avec un trait d’huile d’olive et une pincée de fleur de sel : laisser cuir pendant 25 minutes dans la braise.
Étape 2 – Faire la sauce avec un peu de fromage blanc, fleur de sel, poivre noir, des graines de coriandre, le jus d’un demi jus de citron vert, une feuille de céleri branche émincée.
Étape 3 – Sortir la patate douce, la servir très chaude avec sa crème froide et ajouter un peu de paprika fumé dessus !

Polenta aux courgettes et gorgonzola

Qui a dit qu’un repas végétarien n’était pas gourmand ? La preuve vivante, c’est cette polenta aux courgettes et au gorgonzola. L’avantage, c’est qu’on peut même varier les plaisirs en reproduisant le même accompagnement avec du riz. Ne cherchez pas plus loin pour vous faire plaisir : vous allez vous régalez avec cette idée de repas à faire en bivouac au réchaud !

Temps de préparation estimé : 10 min de cuisson – 15 min de préparation totale
Ingrédients : Courgettes, oignon, échalote, crème fraîche, gorgonzola, polenta
Variations : Avec du riz, c’est bien aussi !
Ustensiles : 1 planche à découper, 1 couteau, 1 bol, 1 mug

Étapes 

Étape 1 – Faire revenir pendant 5 minutes un oignon ciselé, une échalote et des courgettes coupées dans de l’huile d’olive. Puis les mettre de côté.
Étape 2 – Dans le réchaud, verser un peu d’eau. Avant ébullition, ajouter de la crème fraîche et du gorgonzola bien crémeux.
Étape 3 – Une fois la crème portée à ébullition, ajouter la polenta puis remuer le tout et laisser cuire 5 minutes.
Étape 4 – Verser votre polenta dans votre plus beau mug et dresser vos petits légumes sur le dessus.

Poivrons farcis au chorizo et au chèvre frais

« Les poivrons farcis, c’est la vie ». On ne peut que confirmer ces paroles, prononcées par un grand sage. Voilà notre interprétation (très) gourmande et solaire des poivrons farcis, avec du chorizo et du chèvre frais. C’est open régalade !

Temps de préparation estimé : 20 min de cuisson (le retourner souvent) – 20 min de préparation totale
Ingrédients : Poivrons rouges, chorizo, chèvre frais, citron vert, pistaches, poivre, huile d’olive, sel et oignon cébette (optionnel)
Variations : Cette recette fonctionne aussi du fromage de ricotta pour remplacer le chèvre frais
Ustensiles : 1 planche à découper, 1 couteau, 1 bol, 1 mug

Étapes 

Étape 1 – Se munir d’un poivron rouge et l’arroser d’huile d’olive et de sel, puis le mettre directement à cuire dans les braises. On oublie pas de le retourner toutes les 5 minutes pendant 20 minutes.
Étape 2 – Pour la farce : on prend un joli poivron et un chorizo qu’on vient découper en brunoise, du chèvre frais, du sel, du poivre, le jus d’ ½ citron vert et des pistaches qu’on vient concasser. On mélange le tout dans son plus beau mug.
Étape 3 – Enlever la peau du poivron rouge une fois ce dernier cuit puis le farcir par la tête.
Étape 4 – Ajouter de l’oignon cébette coupé finement pour la déco !

Potimarron à la crème de parmesan

Parmi toutes ces idées de repas à faire au réchaud en bivouac ou en rando, il y en a une qui a de l’envergure : cette recette avec un potimarron entier. Franchement, vous nous en direz des nouvelles.

Temps de préparation estimé : 40 min de cuisson (le retourner souvent) – 50 min de préparation totale
Ingrédients : Potimarron, parmesan, petit suisse, citron vert, oignon cébette, huile d’olive, sel
Variations : Cette recette fonctionne aussi avec un butternut ou un céleri entier.
Ustensiles : 1 planche à découper, 1 couteau, 1 bol, 1 mug

Étapes 

Étape 1 – Se munir d’un potimarron et l’arroser d’huile d’olive et de sel, puis le mettre directement à cuire dans les braises. Le retourner toutes les 10 minutes pendant 40 minutes. On peut venir le couvrir avec une casserole ou autre pendant la moitié de la cuisson.
Étape 2 – Pour la crème de parmesan : couper un bout de parmesan en copeaux puis ajouter un petit suisse et le jus d’ 1⁄2 citron vert. Faire cuire le mélange sur la braise à feu doux pendant 15 minutes.
Étape 3 – Tester la cuisson du potimarron à l’aide d’un bâton. Une fois le potimarron bien fondant, le sortir des braises. Puis, enlever la peau brûlée, le vider et le couper en cubes.
Étape 4 – Mélanger le potimarron coupé en cubes avec la crème de parmesan et de l’oignon cébette finement coupé. Tadaaammmm : il ne vous reste plus qu’à déguster !

Steak végétal à la peau de banane

En bivouac ou en rando, on mange souvent des bananes : c’est pratique, peu cher et avec les calories qu’il faut. Et qui dit banane, dit peau de banane. Voici la recette récup’ 100% végé qui va en mettre plein les mirettes aux copains copines et qui va régaler les papilles !

Temps de préparation estimé : 4 minutes de cuisson – 15 minutes de préparation totale
Ingrédients : 1 peau de banane, Moutarde de Dijon (une cuillère à soupe), sel, ail, curry, paprika, poivre, huile d’olive, vert d’oignon cebette, sauce soja
Variations : Cette recette fonctionne aussi à merveille avec de la moutarde sucrée de type Savora. On peut aussi remplacer les épices par les épices de son choix.
Ustensiles : 1 poêle, 1 planche à découper, 1 couteau, 1 cuillère, 1 bol

Étapes 

Étape 1 – Laver la banane bio à l’eau claire.
Étape 2 – Parer les extrémités (c’est à dire couper les parties moches aux extrémités) et à l’aide d’une cuillère gratter l’intérieur de la banane.
Étape 3 – Couper finement la banane et ajouter l’huile d’olive, la moutarde et les épices. Bien mélanger !
Étape 4 – Saisir sur le feu le steak végétal 2 min de chaque côté puis déglacer à la sauce soja. Débarrasser le steak et ajouter de la cebette ciselée dessus et déguster !

Aligot à la tomme blanche des Alpes

Après une bonne journée d’effort on a qu’une envie : manger un bon repas. Et comme le gras c’est la vie, cette recette va réchauffer votre cœur et votre ventre dès la première bouchée. Avec ça, c’est sûr que l’on sera d’attaque le lendemain !

Temps de préparation estimé : 20 minutes de cuisson – 30 minutes de préparation totale
Ingrédients : Pommes de terres, une botte de persil, cornichons, tomme fermière, crème fraîche, sel, poivre, ail en poudre
Ustensiles : 1 casserole, 1 planche à découper, 1 couteau, 1 cuillère, 1 fourchette, 1 bol

Étapes 

Étape 1 – Éplucher les pommes de terre et les mettre à bouillir pendant 20 minutes dans l’eau salée.
Étape 2 – Couper finement le persil, les cornichons et les mettre de côté. Couper la tomme blanche en cubes.
Étape 3 – Écraser les pommes de terre une fois cuites et y ajouter un peu de crème et les cubes de tomme blanche au fur et à mesure sur le feu.
Étape 4 – Assaisonner avec une pincée de poivre et le mélange de persil et cornichons. Il ne reste plus qu’à servir bien chaud et déguster !

Cocktail au génépi et au romarin

Bon, cette recette c’est notre petit plaisir, elle ne nourrit pas un régiment mais permet de se récompenser après une journée à se battre contre les éléments, à gravir des sommets ou simplement parce que : vous le valez bien. Une recette à lire et à faire cul sec !

Temps de préparation estimé : 10 minutes de cuisson – 15 minutes de préparation totale
Ingrédients : romarin, sucre, citron, génépi, eau gazeuse
Ustensiles : 1 couteau, 1 planche à découper, 1 tasse, 1 cuillère, 2 bols

Étapes 

Étape 1 – Réaliser un sirop avec une branche de romarin haché, une cuillère à soupe de sucre et de l’eau.
Étape 2 – Laisser bouillir le tout pendant 10 minutes puis laisser refroidir.
Étape 3 – Mélanger dans un second mug un zeste de citron et 1/4 de son jus (2cl), 4 cl de génépi, 2 cl de notre sirop de romarin fait maison et de l’eau gazeuse.
Étape 4 – Pour impressionner, on rajoute un peu de glace pilée et une branche de romarin ! Il ne vous reste plus qu’à déguster avec modération.

Bouillon détox gingembre-citron-céleri

Si vous avez trop abusé de la recette précédente, ce trio gingembre-citron-céleri c’est le combo gagnant pour une bonne détox du foie ! Alors au fourneau pour faire du bien à son petit corps.

Temps de préparation estimé : 30 minutes de cuisson – 40 minutes de préparation totale
Ingrédients : Céleri branche, gingembre, carotte, panais, huile d’olive, citron, aromates
Ustensiles : 1 couteau, 1 planche à découper, 1 casserole, 1 cuillère, 1 bol

Étapes 

Étape 1 – Concasser un bout de gingembre et couper en morceaux du céleri branche.
Étape 2 – Couper en petits cubes une carotte et du panais, puis les mettre de côté.
Étape 3 – Réaliser le bouillon avec un filet d’huile d’olive, le gingembre concassé, les morceaux de céleri branche et les épluchures de carotte et panais.
Étape 4 – Déglacer le bouillon avec du jus citron et mettre de l’eau à hauteur. Rajouter quelques aromates et laisser infuser pendant 30 minutes.
Étape 5 – Enlever le bouillon du feu et le verser dans un mug sur les cubes de carottes et panais crus.

Pancake savoyard au fromage

Le plat réconfortant par excellence est à base de fromage bien sûr ! Vous verrez, cette recette de pancake revisité en version salé made in Savoie, c’est un pur régal. On en redemande encore !

Temps de préparation estimé : 2 minutes de cuisson – 30 minutes de préparation totale
Ingrédients : fromage à raclette fumé, saucisse de Savoie fumée, beurre, œuf, sucre, farine, levure chimique, fleur de sel, lait
Variations : Cette recette fonctionne aussi sans saucisse pour une version végétarienne.
Ustensiles : 1 couteau, 1 planche à découper, 1 casserole, 1 cuillère, 2 bols

Étapes 

Étape 1 – Couper en petits cubes du fromage à raclette fumé et de la saucisse de Savoie fumée.
Étape 2 – Faire fondre du beurre dans un mug. Dans un autre mug ajouter un œuf, du sucre, de la farine et mélanger.
Étape 3 – Une fois le beurre fondu, y ajouter la préparation, la garniture, de la levure chimique, une pincée de fleur de sel et du lait. Laisser reposer la pâte 20 minutes.
Étape 4 – Huiler sa casserole pour la cuisson et snacker les pancakes avec un peu de beurre une minute de chaque côté. Vous n’en ferez qu’une bouchée !

Butternut farci au reblochon

Du fromage fondant, du bon lard fumé, … Le tout dans un butternut cuit au feu de bois. Alléchant ce programme, on vous invite à tester ce combo d’exception. Vous nous en direz des nouvelles !

Temps de préparation estimé : 30 minutes de cuisson – 35 minutes de préparation totale
Ingrédients : Butternut, lard fumé fermier, reblochon, poivre, huile d’olive
Variations : Cette recette fonctionne aussi sans lard pour une version végétarienne.
Ustensiles : 1 couteau, 1 planche à découper, 1 cuillère, papier aluminium

Étapes 

Étape 1 – Couper le butternut en deux et vider le cœur à l’aide d’une cuillère.
Étape 2 – Hacher le lard fumé fermier et tailler un morceau de reblochon.
Étape 3 – Venir les incorporer dans le cœur du butternut avec une poignée de poivre. Recouvrir le butternut de son chapeau.
Étape 4 – Pour la cuisson, verser un filet d’huile d’olive sur le butternut et l’enrouler dans du papier aluminium. Laisser le cuire dans les braises 30 minutes. Il ne vous reste plus qu’à le découvrir et le déguster bien chaud.

Chou-fleur au parmesan rôti

Simple, efficace et succulent : en voilà une recette qui coche toutes les cases. En plus, elle demande tellement peu de préparation qu’on peut éviter de passer par la case vaisselle. Pas mal non ?

Temps de préparation estimé : 25 minutes de cuisson – 30 minutes de préparation totale
Ingrédients : Chou-fleur, parmesan, huile d’olive, sel, poivre, piment d’Espelette, anis étoilé, citron
Ustensiles : 1 couteau, 1 planche à découper

Étapes 

Étape 1 – Découper une tranche de chou-fleur et l’assaisonner d’huile d’olive, de sel, de poivre, de piment d’Espelette et d’anis étoilé.
Étape 2 – Envelopper le tout dans l’aluminium et laisser cuire 25 minutes dans les braises.
Étape 3 – Tailler en copeaux du parmesan et des zestes de citron.
Étape 4 – Vérifier la cuisson du chou-fleur à l’aide d’un couteau et venir y ajouter nos copeaux de parmesan, nos zestes de citron et le jus d’un demi-citron.

Truite aux agrumes et courgettes grillées

Chers ami·e·s pêcheurs ou simple fans de poissons, découvrez sans plus tarder l’incroyable duo que forment la truite et les courgettes quand ils sont cuits dans leur milieu de prédilection : la nature.

Temps de préparation estimé : 8 minutes de cuisson – 20 minutes de préparation totale
Ingrédients : Filet de truite, courgette, citron jaune, piment d’Espelette, huile d’olive, fleur de sel, aneth
Ustensiles : 1 couteau, 1 planche à découper, 1 casserole

Étapes 

Étape 1 – Découper des tranches de citron jaunes et les répartir dans le filet de truite préalablement vidée.
Étape 2 – Assaisonner la truite avec du sel, du piment d’Espelette et un filet d’huile d’olive. Pour la cuisson : déposer le filet 4 minutes de chaque côté sur une grille au feu de bois.
Étape 3 – Découper une courgette en rondelles. Assaisonner les courgettes d’un jus de citron, d’un filet d’huile d’olive, de fleur de sel et d’aneth fraîchement ciselé.
Étape 4 – Pour le dressage, lever la peau du poisson et disposer en écaille les courgettes sur la truite grillée. Il ne vous reste plus qu’à le déguster bien chaud et vous régaler !

Et voilà, vous savez maintenant quoi faire à manger en camping, bivouac ou randonnée avec les meilleures idées de repas à faire au réchaud !

Vous aimerez aussi