Ces 5 marques cosmétiques zéro déchet qu’on adore

5 marques cosmétiques zéro déchet

Quand on dit « zéro déchet », on a l’image de ces grands tubes remplis de pâtes, lentilles corail et graines de tournesol que l’on verse dans des sachets réutilisables. Qui produit ces pâtes ? D’où viennent ces lentilles ? Aucune idée… Une fois à la maison, elles finiront dans des bocaux, un point c’est tout. Pourtant, derrière ces produits, il y a des marques. Et derrière une marque zéro déchet, il y a souvent une belle histoire, ainsi que des fondateurs et fondatrices engagé.es. On s’est rendu compte que c’était particulièrement vrai pour les cosmétiques et produits d’hygiènes.

En même temps, il y a du taff : selon le syndicat professionnel du secteur cosmétique (FEBEA), la cosmétique représente 5 % des emballages plastiques en France, soit environ 55 000 tonnes. De nombreuses marques s’échinent à créer des produits toujours plus naturels, bio, respectueux de notre corps et de l’environnement, mais aussi recyclables, durables et zéro déchet. Voici cinq marques, dont l’histoire, l’engagement et les produits cosmétiques ont reçu un petit cœur avec les doigts de Chilowé.

Endro : tout part d’un déo

Marion en avait marre de passer son temps à déchiffrer des listes interminables d’ingrédients sur ses produits cosmétiques, pour finalement être déçue. Cette Bretonne architecte de formation commence alors à confectionner son propre déo et comme elle kiffe le résultat, elle en offre à Noël à ses proches. Eux aussi, ils kiffent et en redemandent. Du coup, avec son amoureux Boris (lui aussi Breton) ils créent un produit contenant 4 ingrédients, décliné en 4 versions par des parfums différents. Leur cagnotte Ulule en 2019 cartonne : l’aventure de Endro Cosmétique était lancée. Aujourd’hui, l’équipe compte 27 personnes et a élargi sa gamme de produits qui sont tous fabriqués dans un laboratoire à Lannion, en Bretagne.

5 marques cosmétiques zéro déchet
Boris et Marion, partenaires de vie et de bureau – @EndroCosmétique

Leur engagement zéro déchet

Leurs déodorants, dentifrices, shampoings et crèmes sont vendus dans des bocaux en verre consignés. Il suffit de les rapporter dans les points de vente partenaires. Mais ils sont tellement mignons, qu’on peut aussi les garder pour en faire des bocaux à épices ou les laisser en déco sur les étagères de la salle de bains.

Leurs autres engagements

  • Les recettes de leurs produits sont vegan, 100% naturelles et certifiées bio.
  • Pour chaque produit acheté, la marque s’engage à nettoyer 1m² de plage.
  • Endro Cosmétique travaille en partenariat avec trois ESAT afin de favoriser l’intégration professionnelle de travailleurs en situation de handicap.

Clémence et Vivien : le conte de fées

Clémence et Vivien c’est un couple de trentenaires qui, en 2015, décide de lâcher leurs taffs dans l’assurance pour lancer leur marque de cosmétiques. Leur méthode, c’est un peu celle du fabricant de savons comme on l’imagine dans un livre pour enfant. Pas de sous-traitants, ni de produits qui font mille allers-retours entre le fabricant, la plateforme logistique et le revendeur. Clémence et Vivien se fournissent le plus souvent directement chez le fabricant de matières premières. Ensuite, ils fabriquent eux-mêmes les produits dans leur atelier de la Sarthe, au sein d’une entreprise à taille humaine. C’est aussi eux qui emballent les cosmétiques et les expédient. Un circuit méga court, qui se ressent sur le prix des produits en bout de chaîne.

Doubidoubidou – @ClémenceEtVivien

Leur engagement zéro déchet

Il existe trois packagings pour les produits de la marque Clémence et Vivien. Ils sont soit en verre, soit en métal (deux matériaux qui se recyclent à l’infini), soit en carton qui terminera dans le bac de recyclage. Et pour qu’il y ait le moins d’emballages possible à la poubelle, les produits ont été pensés en formats compacts, avec des formules ultra-concentrées. Clémence et Vivien garantissent par exemple qu’un pot de 50 grammes de déo dure minimum 3 mois. 

À lire aussi : 👉 Anti-gaspi : 5 recettes apéro originales

Leurs autres engagements

  • Leurs produits sont tous certifiés par PETA vegan et non testés sur les animaux.
  • Leurs cosmétiques sont certifiées Cosmos Organic, c’est-à-dire qu’ils ont au minimum 95% d’ingrédients d’origine naturelle, et 95% d’ingrédients bio (sur les produits pouvant l’être).

Pachamamaï : une histoire de déesse

Cette marque est avant tout une histoire de famille et de culture. Celle de Ludvina Sanchez, une femme franco-péruvienne, consultante en gestion des équilibres humains-environnement. Soutenue par son fils chimiste, elle fonde sa marque de cosmétique et l’appelle Pachamamaï. Ce choix ne doit rien au hasard : il s’agit du nom quechua de la déesse Terre nourricière, vénérée dans l’Empire inca. Pour élaborer sa gamme de produits, la marque allie des savoirs ancestraux sur les plantes traditionnelles avec des formulations soucieuses de l’environnement. 

5 marques cosmétiques zéro déchet
Petits pains de savon à (ne pas) croquer – @Pachamamaï

Leur engagement zéro déchet

Chez Pachamamaï, les cosmétiques solides sont rois. Shampoings, dentifrices, huiles démaquillantes, déodorants, crèmes de jour, crèmes de nuit : tout est dur ! Du coup, niveau packaging, on est soit sur des boîtes en métal (recyclables à l’infinie et pratiques pour partir bivouaquer) ou des emballages carton recyclables. 

Leurs autres engagements

  • Leurs savons et cosmétiques sont fabriqués artisanalement, à la main, en France.
  • Pachamamaï développe des partenariats avec des fournisseurs disposant de certifications biologiques et équitables.
  • Plusieurs de leurs ingrédients comme l’huile de baobab, de vétiver et de géranium proviennent de communautés productrices engagées en faveur de la conservation de la biodiversité.

Ben et Anna : un tube, deux destins

C’est parce qu’ils galéraient à trouver des déodorants sans aluminium, sans parabènes et sans phtalates, que Ben et Anna ont décidé de lancer leur propre marque de cosmétique. Après pas mal de boulot, le couple vivant à Berlin arrive enfin au résultat qui leur convient : des déodorants solides aux parfums boisés, fruités ou végétales, qui ne piquent pas les petites aisselles.

5 marques cosmétiques zéro déchet
Testé en approuvé par Chilowé en bivouac – @Chilowé

Leur engagement zéro déchet

Les déodorants Ben et Anna sont en forme de tubes, contenus dans des emballages en carton recyclables ou (encore mieux) compostables ! En gros : leur déo régale les dessous de bras autant que les hortensias. 

Leurs autres engagements

  • Les formules des produits sont vegan et non testées sur des animaux. 
  • En utilisant uniquement des produits 100% naturels, la marque Ben et Anna est certifiée Natrue. 

APO : le savonnier et l’entrepreneur

APO France est né en 2019 de la rencontre entre Romuald et Antoine. Romuald a longtemps travaillé dans l’industrie pharmaceutique au développement de médicaments contre le cancer. Il était en contact permanent avec des produits de synthèse et sa peau en a pris un coup. Ne trouvant pas de savon adapté, il a commencé à en fabriquer lui-même avec une saponification à froid à base d’huile et de plantes. Un jour il rencontre Antoine, entrepreneur dans le secteur de l’hygiène qui se demande comment agir pour la Planète. ET PAF ça fait des cosmétiques ! Leur credo : des cosmétiques solides fabriqués dans les Hauts-de-France, mais aussi des accessoires zéro déchet pour toute la famille.

5 marques cosmétiques zéro déchet
Plastique où t’es, plastique où t’es ? – @APOFrance

Leur engagement zéro déchet

APO France vend toute une gamme de brosses à dents pour dire adieu au plastique. Certaines sont en bambou, les autres possèdent un manche à 90% d’origine végétale et une tête rechargeable. Résultat : on ne change plus de manche, juste de brosse quand elle est usée. Pour les oreilles, APO remplace les cotons-tiges à usage unique par un immortel cure-oreilles en bambou. Enfin, la marque nous fait dire bye-bye aux lingettes démaquillantes en coton avec son gant démaquillant en fibre de bambou (il est tout doux, promis).

Leurs autres engagements

  • Leurs produits cosmétiques sont naturels et issus de l’agriculture biologique.
  • On trouve aussi chez eux des savons vegan, fabriqués en France et emballés dans du papier certifié PEFC (forêts gérées durablement).

*Chilowé précise que toutes ces marques proposent des produits non genrés et tant mieux. Après tout, encore aucun homme n’a perdu ses attributs après avoir mis du déo sous les bras.

Vous en voulez encore ?