Anti-gaspi : 5 recettes apéro originales avec des restes

recette anti-gaspi apéro

Comme le répétait sans cesse le prof de chimie en citant Lavoisier : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Si comme nous, c’est la seule chose que vous avez retenue dans cette matière, c’est déjà bien, parce qu’aujourd’hui on va l’appliquer en cuisine. Au menu : un apéro végé qui envoie du pâté, à base de restes alimentaires qu’on a tendance à normalement jeter à la poubelle ou au compost. Contrairement à ce qu’on croit, beaucoup sont très bons. Promis : pas de bouillon à base d’épluchures de légumes dans cet article, mais uniquement des recettes originales, faciles et gourmandes à partir de restes que l’on n’a rarement l’habitude de cuisiner. C’est la poubelle et le composteur qui vont faire la gueule.

Tu ne manges pas tes croûtes ?

On attaque fort cet apéro avec une recette à base de croûtes de fromage. Parce que OUI, la plupart des croûtes de fromages sont comestibles. En gros, on ne prend pas celles en cire type mimolette et Babybel. Les autres sont miam-miam : un mélange de lait, de bactéries et de moisissures sans danger pour la santé. Qu’elles soient fleuries, cendrées ou pressées, ces croûtes ont généralement un arôme particulièrement relevé, idéal pour des petits biscuits salés. Pour cela, on va suivre la recette de Clea cuisine, qui nécessite simplement un peu de farine, du beurre, des petites herbes et bien sûr vos plus belles croûtes.

Voir la recette

 

recette anti-gaspi apéro
En croûte vers le bonheur – ©Cleacuisine

Tous en mayo !

Parmi les aliments que l’on consomme, certains sont conservés dans de l’huile : feta, olives, poivrons, tomates séchées, thon, sardines… Ces huiles peuvent être réutilisées pour la cuisson d’aliments ou en salade, mais pas que ! Elles feront également d’excellentes mayonnaises originales et parfumées. On n’a pas eu l’idée tout seul, on l’a piqué au Chef N-Zem, spécialiste des recettes anti-gaspi, qui a le don pour transformer n’importe quel reste alimentaire en plat gourmand.

 

Chips de feuilles

Alors là, accrochez-vous ! Il s’agit d’une recette de Mouette de la team Chilowé donc ça va être super simple et rapide. Après avoir récupéré la partie blanche du chou-fleur (qu’on servira à tremper dans les mayonnaises du chef N-Zem), on ne jette surtout pas ses feuilles. On les badigeonne d’huile, on les saupoudre de sel (éventuellement d’épices) et on envoie ça sur une plaque au four à 190°C pendant 20 minutes. Rien de plus, rien de moins : c’est prêt à être dégusté.

recette anti-gaspi apéro
La meilleure partie du chou – ©AtaEbem

Fan(e)s de veloutés

Ça fait toujours son petit effet d’avoir des smoothies individuels à un apéro. Mais quand on entre dans l’automne/hiver, on va plutôt tenter d’impressionner nos convives avec un velouté. Pour cela, on récupère les fanes des carottes et/ou des radis servis en crudité pour l’apéro. On a choisi la recette de nos amis de Greenweez, ultra-simple et prête en 30 minutes.

Voir la recette

 

recette anti-gaspi apéro
On est fane – ©DzianaHasanbekava

Bonus

Si on a du pain rassis, on le casse en petits morceaux qu’on mélange dans un bol avec de l’huile, des herbes et de l’ail pressé. On enfourne ça au four une quinzaine de minutes sur un papier cuisson et ça nous fait des croûtons pour rehausser le velouté.

À lire aussi : 👉 7 produits et plantes naturels pour prendre soin de (chez) soi

Fruits-gelées

Notre apéro dînatoire se termine avec une touche de sucrée. On parle toujours de recettes à base d’épluchures de légumes, mais jamais avec celles de fruits. Pas sympa pour eux. Ces restes peuvent pourtant faire d’excellentes gelées sucrées à mettre dans un yaourt avec du muesli. Pour cela, on va suivre la recette hyper simple d’Evelyne sur Ma Cuisine Santé. On peut mettre dans la casserole des épluchures de pommes, de poires ou de pêches (bios et lavées de préférence), mais aussi les trognons, les pépins et les noyaux de fruits comme l’abricot ou la cerise.

Voir la recette

 

recette anti-gaspi apéro
La gelée aux fruits-composteur – ©Evelyne
Vous en voulez encore ?