Comment réussir ses photos outdoor ?

conseil photo outdoor

Pour avoir les meilleurs conseils pour réussir ses photos outdoor, on est allés demander à l’un de nos ambassadeurs Luc Gesell, les 7 produits et accessoires qu’il entraîne toujours avec lui pour faire des supers photos outdoor. Premier commandement de Luc : les belles lumières appartiennent à ceux qui se lèvent tôt et se couchent tard. Second commandement : inclure des éléments à taille humaine pour rendre compte de la grandeur de la nature. “L’horizon est loin, les sommets sont hauts, les massifs sont… massifs ! Ajoutez une cabane, votre tente, un copain et le tour est joué” dit-il.

Un Clip Caméra PEAK DESIGN

Plus d’infos

“Ceinture, bretelles !” comme on dit. Avec le Clip de Peak Design vous pourrez garder votre appareil à portée de main en toute sécurité, sans risquer de le voir tomber. Comment ? En l’accrochant tout simplement… à votre ceinture ou votre bretelle de sac à dos. Ce petit système ingénieux vous permet de dégainer facilement et rapidement sans avoir à enlever votre sac à dos pour sortir votre objectif à chaque beau paysage que vous voyez.


À lire aussi 👉 Bien s’équiper pour le ski de rando : quel matos choisir ?

Un trépied JOBY

Plus d’infos

Ses rotules rendraient jaloux tous les randonneurs qui souffrent des genoux sur les sentiers descendants. Très souple et bien huilé, le Gorilla Pod de Joby permet de prendre des photos dans à peu près toutes les positions : votre boîtier va faire du yoga. Évidemment très stabilisant, il vous permettra de vous essayer aux expositions longues : préparez-vous à ramener vos premières photos de voies lactées.

Une housse de pluie PEAK DESIGN

Plus d’infos

S’il est important de garder son appareil photo à portée de main, cela le rend aussi plus vulnérable. Il devient alors important de le protéger contre la pluie, contre la poussière mais aussi contre les frottements si le sentier vous invite à vous serrer contre une paroi ou un arbre. Cette housse de chez Peak Design en shell remplira merveilleusement bien cette fonction. Et au passage, n’oubliez pas de bien reclipser votre bouchon d’objectif après chaque utilisation. ! Un pet’ sur l’optique ça ferait tâche…


À lire aussi 👉 10 indispensables pour crapahuter sous la pluie

Une sangle BLACKRAPID

Plus d’infos

Cher.es ami.es de la micro-aventure à vélo, optez pour la sangle, mais à la seule condition sine qua non qu’elle comporte un grip d’adhésion. Soyez exigeant sur ce point, parce que sentir votre appareil photo glisser sur vos côtes à chaque mouvement et taper sur votre colonne à chaque nid de poule vous amusera modérément. La Cross Shot Breathe de chez Blackrapid répond à ce critère avec panache. Sa courroie en caoutchouc s’agrippe à vos vêtements comme une sangsue et son petit mousqueton glissant vous permet de dégainer très facilement sans avoir à tourner la sangle.

Un boîtier 35mm SONY

Plus d’infos sur le boîtierPlus d’infos sur l’objectif

Est-ce qu’il y a un seul appareil recommandable pour faire de bonnes photos outdoor ? Non. Mais avec le Sony alpha 7S, vous avez un boîtier pro dans un corps d’enfant. Il est compact et relativement léger, ce qui est un critère important à nos yeux en rando. Et si la gamme alpha propose un 7s (pour sensibilité) et 7r (pour résolution) on recommande plutôt le 7s pour sa gestion de la lumière et du piqué. Et pour accompagner ce boîtier, une focale fixe plutôt qu’un zoom, plus encombrant et plus lourd. La focale fixe vous force aussi à vous déplacer et à trouver votre cadrage, votre angle. Les 35mm ont notre préférence, pour retranscrire au mieux ce que voit votre œil.


Un kit pour smartphone PIXTER

Plus d’infos

Vous ne vous sentez pas l’âme d’un grand reporter ? Obturation, iso, focale sont des gros mots pour vous ? Pour autant, vous avez aussi envie de ramener de belles photos de vos prochaines escapades ? Ce kit d’objectifs clipables de chez Pixter vous permettra de shooter en macro, grand angle et fisheye juste avec votre smartphone. Avec cette solution légère, pour votre budget et vos épaules, vous pourrez capturer les grands espaces et les petits détails qui se cachent dehors.

Une batterie de secours SONY

Plus d’infos

Ah ce n’est pas l’accessoire qui va immédiatement vous faire sentir l’âme d’un grand photographe, mais il est primordial. Il tient dans la poche, donc pas d’excuse. En montagne, mais aussi lors de vos nuits de bivouac, les variations de température peuvent mettre votre batterie à rude épreuve et vous réserver de mauvaises surprises au réveil. La batterie de rechange peut vous éviter de rentrer broucouille et de regretter toute votre vie de ne pas avoir pu photographier ce Gypaète barbu qui tournoyait au-dessus de vous en Vanoise.


À lire aussi 👉 Tour des glaciers de la Vanoise en 4 jours

Vous en voulez encore ?