S’initier au ski de rando aux Arcs

Envie de faire du ski de rando en Savoie non loin de Paris et de Lyon pour être en pleine nature, mais vous ne savez pas comment vous y prendre, ni où aller ? On a un bon plan : s’initier en toute sécurité et en toute facilité dans le domaine skiable des Arcs, au cœur de la mythique vallée de la Tarentaise en Savoie. Castor Fougueux a eu la chance de pratiquer avec Enak, alias Rancho pour les intimes, un skieur acrobatique originaire de Valmorel qui possède la plus belle moustache des Alpes. Allez, on glisse vers un week-end sous le signe du ski de rando en Savoie, aux Arcs !

Infos pratiques

  • Durée : 2 jours
  • Saison idéale : Printemps
  • Niveau : Tranquille. Itinéraires balisés de 2 à 4 km. Pour débuter si on n’a jamais fait de ski de rando, ou se mettre en jambe pour la saison si on pratique déjà.
  • Enfants à partir de 16 ans
  • Déniché par : Castor Fougueux
ski de rando Savoie
To dré dans l’pentu – © Brian du Halgouet

Récit

Quand l’hiver pointe le bout de son nez, Castor se retrouve chaque année face au même casse-tête : où aller faire du ski de rando sur un week-end depuis Paris ?

Un jour, il reçoit une invitation d’Enak, alias Rancho pour les intimes, pour une petite sortie aux Arcs. Du ski de rando en station ? Il gamberge un peu et réalise vite que c’est le plan idéal pour démarrer la saison en toute sécurité, avec un train direct depuis Paris et pas de voiture à louer sur place. Tout ça, en profitant des conseils de la plus belle moustache des Alpes !

ski de rando savoie
Ou oublie pas le planté du bâton – © Brian du Halgouet

Arrivé à 19h à Bourg-Saint Maurice, il prend un petit coup de froid en sortant du train et se demande comment font les vrais castors l’hiver. A 19h15, il est déjà aux manettes de la cuisine de son Refuge en ville : la tartiflette maison, c’est son talent caché !

Le samedi matin, Rancho et Castor démarrent gentiment par 500 m de d+ en suivant la trace des Arcs. Au milieu de la grimpette, ils en profitent pour faire une pause et quelques exercices de sécurité avec leurs DVA. Ils aperçoivent le Mont Pourri et se disent que ceux qui l’ont baptisé ainsi n’avaient vraiment pas les yeux en face des trous !

Le kiff de Castor avec ses peaux de phoques ? Narguer les skieurs qui font la queue au télésiège, même s’il faut se taper l’ascension à la force des mollets… Castor aime l’approche plus douce et plus lente de la montagne que propose la rando.

Y va falloir s’appliquer – © Brian du Halgouet

Le samedi soir, direction le Bistrot Alpin, pour une deuxième tartiflette ! Rancho, l’as du défi casse-gueule, le suit sans moufter. Le génépi tassera tout ça rapidement !

Le lendemain, Castor se réveille avec l’accent savoyard et la moustache, il se sent prêt, lui aussi, à faire son show !

ski de rando savoie
Un beau cadre à tartiflette – © Brian du Halgouet

Jour par jour

Jour 1

Castor est arrivé à 19h la veille (par le train) à Bourg-Saint Maurice et a rejoint son hébergement Les Refuges en ville, à pied, pour être au cœur de Bourg-Saint-Maurice, juste à côté du funiculaire en direction des Arcs. Tout est parfait : de la déco des chalets à l’accueil de Laurence, la gérante ! On vous conseille aussi l’Hôtel Base Camp Lodge, parce qu’ils ont tout compris : allier le confort d’un hôtel à la praticité d’une auberge de jeunesse. Le système de chambres partagées (autour de 20€ la nuit/pers) règle enfin le dilemme des nombres impairs quand on part entre potes ! Le samedi, il a fait 500 m de D+ en suivant La Trace des Arcs, après avoir loué son matos à Arc 1600. On rejoint cette trace par le funiculaire. Pour le soir, Castor s’est arrêté au Bistrot alpin, son resto coup de cœur. On vous conseille le Pic Saint-Lou du patron avec une bonne tartiflette !

skieur avec balise de piste
Je me suis fait un poto – © Brian du Halgouet

Jour 2

Le dimanche, Castor a fait les 3 itinéraires de ski de rando des Arcs et a à peine eu le temps de se poser au Sanglier qui fume, l’institution locale où on vous conseille une bière dans chaque main, pour ne pas perdre l’équilibre.

skieur bras levés
Ode à la montagne – © Brian du Halgouet

Accès

  • Gare la plus proche : Bourg-Saint-Maurice (Savoie, Auvergne-Rhône-Alpes).Trains tous les jours depuis la Gare de Lyon
  • Point de rendez-vous : Bourg-Saint-Maurice vendredi soir
  • Retour : Bourg-Saint-Maurice dimanche soir

Idée de budget

  • Hébergement
  • Restos & pique-niques
  • Location du matos de ski de rando chez Cristina Sports
  • Funiculaire pour monter aux Arcs

Ce qu’il faut apporter

  • Matos de ski de rando (skis, chaussures, peaux de phoque, DVA, sonde, pelle)
  • Pantalon et une veste Gore-Tex
  • Polaire, t-shirt en mérinos, collant, bonne paire de chaussettes
  • 2 paires de gants (légère et plus chaude)
  • Sac à dos 24L
  • Lunettes de soleil & de la crème solaire
  • 1 gourde
  • 1 fiole de génépi

Et voilà, vous avez maintenant une chouette idée de micro-aventure pour faire du ski de rando en Savoie aux Arcs non loin de Paris et de Lyon.

 

Rédigé avec la complicité des Arcs

Vous en voulez encore ?