Arpenter la Vallée des Merveilles

vue montagne
© Isabelle Fabre

Article parrainé par 

Direction le Mercantour pour 4 jours de rando dans l’arrière pays mentonnais, au cœur de ce Parc national encore très sauvage. Découvrez cet itinéraire rempli d’Histoire et de surprises.

Info pratiques

  • Durée : 4 jours 
  • Saison idéale : Printemps
  • Niveau : Dynamique. Peu de kilomètres, peu de dénivelés, mais la rando monte crescendo et dure quatre jours.
  • Déniché par : Fourmi Fourbe
lacs de montagnes
Montagne, ouvre-toi ! – © Rémy Masseglia

Récit

Après presque un an sans vacances, Sabri et Mélina ne rêvaient que d’une chose : se couper du monde. Allez oust, ils ont gentiment refourgué leur Mowgli chez Papy Mamie et sont partis crapahuter quatre jours à l’autre bout de la France. Originaires de Lille, nos deux chilolos en manque de micro-aventure ont pris leur carte IGN et ont fait une croix touuuut en bas à droite de l’Hexagone. Direction la Vallée des Merveilles, dans l’arrière-pays de Menton. 

Refuge des Merveilles : où est le lapin blanc ? – © Drone de regard

Pour rattraper le temps perdu et prendre une bonne dose de grandiose, ils ont choisi le Mercantour. Pas bête, ce Parc national est un des plus sauvages de France. Au menu : une tripotée de spots plus variés les uns que les autres, quatre jours et trois nuits autour du Mont Bégo à enchaîner les refuges et les vallées. 50 bornes en quatre jours, rien d’insurmontable, tout ce qu’il faut pour une reprise ! 

montagne et lac
Viens faire un tour dans le Mercantour – © Isabelle Fabre

Heureux comme des cabris, ils évoluent au milieu des plaines minérales, des roches brunes et des tourbières, des orchidées sauvages et des rhododendrons, croisant ça et là une marmotte, un bouquetin, un lac multicolore ou plus dingue encore, des gravures préhistoriques. Pas besoin de se creuser le citron (de Menton) pour comprendre pourquoi la Vallée des Merveilles s’appelle ainsi… 

roche gravée
Put your hands up in the air ! – © Rémy Masseglia

Dans le coin, mieux vaut être bien accompagné que seul pour ne pas en perdre une miette. Mathieu, leur guide, leur explique qu’il y a 5 000 ans, des bergers du Néolithique ont gravé ces roches pour honorer les divinités de la montagne. Ici un sorcier, là un chef de tribu… Les yeux de Sabri ne décollent pas des blocs de schiste. De retour au camp, la guibole engourdie et la tête farcie de souvenirs, Sabri et Mélina sont sûrs d’une chose : ils reviendront avec Mowgli ! 

homme dans la montagne
Preum’s ! – © pangovisual

Jour par jour

Jour 1 : Lac des Mesches > Gîte Neige et Merveilles

  • 5 km – D+ 200 à 500 m

On commence tout doux. Depuis Tende, rejoignez le lac des Mesches, et garez-vous sur le parking. Empruntez le sentier boisé pour rejoindre le hameau suspendu de la Minière. Laissez vos affaires au Gîte Neige et Merveilles et filez voir les Gias, ces abris préhistoriques cachés dans la forêt. 

Jour 2 : Gîte Neige et Merveilles > Refuge Fontanalba

  • 8 km – D+ 800 m

C’est le jour de la marmotte ! Mais aussi des bouquetins, des papillons et des loups. Cette journée est faite pour les fans de faune et flore. Si vous croisez la Saxifraga en fleur, rentrez vite jouer au loto car la coquine n’éclot qu’une fois en cinquante ans… Orchidées sauvages, oiseaux multicolores, bouquetins peu farouches sauront vous consoler si vous avez manqué ça. Montez par la Baisse de la Vallaurette jusqu’au refuge de Fontanalba. 

Et ma croupe, tu l’aimes ma croupe ? – © Rémy Masseglia

Jour 3 : Fontanalba > Refuge des Merveilles

  • 8 km – D+400 m 

C’est le grand jour. Celui des gravures protohistoriques. A vous la voie sacrée et sa dalle de schiste ornée de 284 gravures, le Lac Vert, la Roche de l’Éclat, le Christ, le Chef de tribu, le Sorcier… Pour tout voir et tout comprendre, on vous conseille vivement de partir avec un guide. La descente vers le gîte des Merveilles se fait par les alpages. 

homme qui montre la roche
Objectif : sniper les trucs gravés dans la roche – © OTC

Jour 4 : Refuge des Merveilles > Gîte Neige et Merveilles

  • 15km – D+ 500 m 

Dites au revoir aux divinités de la montagne, le village de Tende vous attend. Par la Haute Route du Sel, vous alternez entre chemins de crête et sentiers forestiers. Récupérez votre (co)auto sur le parking et filez jusqu’à Tende. Une petite mousse en terrasse, une halte au musée des Merveilles, voilà comment finir en beauté !

Accès

  • Point de départ : Lac des Mesches, Tende (Alpes Maritimes, PACA)
  • Point d’arrivée : Tende
  • Toutes les infos d’accès et de transport ici
  • Ville proche : Menton

Idée de budget

  • 3 nuits en refuge / gîte : Neige et Merveilles, Fontanalba et des Merveilles 
  • La presta du guide (option)
  • La terrasse et le musée des Merveilles à Tende (option)

Ce qu’il faut apporter

  • Sac à dos entre 40 et 50 litres
  • De bonnes chaussures de marche pour marcher sur les cailloux
  • De quoi grignoter 
  • De quoi se protéger du soleil : crème, lunettes, chapeau
  • Et du froid : coupe vent, polaire.
  • Une paire de jumelles 
Vous en voulez encore ?