Découvrir les 1000 étangs de la Brenne

Charles part à la découverte du Parc Naturel Régional de la Brenne, petit coin perdu tout vert, parcellé de 1000 étangs. Entre Châteauroux et Châtellerault, c’est LE spot parfait des passionnés d’oiseaux.

Infos pratiques

  • Durée : 3 jours
  • Saison idéale : Automne, Printemps
  • Niveau : Dynamique
  • Déniché par : Canard Chafouin
les 1000 étangs de la Brenne
© Brian du Halgouet

Récit

C’est fou ce qu’on peut dénicher sur Google Maps ! Charles y est tombé sur un petit coin perdu tout vert, parcellé de petits points bleus… la Brenne. Entre Châteauroux et Châtellerault, ce Parc Naturel Régional et ses 1000 étangs sont connus des passionnés d’oiseaux pour être le refuge de milliers d’oiseaux pendant les périodes de migration. Il faut dire que les 3/4 des 365 espèces protégées en France y passent à un moment dans l’année.

Il paraît aussi qu’on y mange bien ! Il n’en faut pas plus pour convaincre Charles, qui dirige un restaurant à Paris, d’aller y faire un tour avec son pote Antoine. Les voilà partis pour une rando d’une bonne soixantaine de km à travers les étangs, non sans avoir prévu les étapes du soir dans des petites chambres d’hôte pour manger et dormir les pieds au sec.

En chemin, ils tombent sur un chevreuil emprisonné dans une clôture qu’ils s’empressent de libérer. La forêt résonne de cris d’oiseaux qu’il leur est pour le moment impossible d’identifier. Ça tombe bien, ils ont rendez-vous en route avec Tony, un guide ornithologue qui les aide avec son accent british à détricoter la bande son de leur long week-end. Grèbes, hérons, sarcelles, busard, grue, alouette… Ils se sont tous donné rendez-vous dans la Brenne !

Jour par jour

Jour 1

Après un trajet en train puis bus, arrivée dans la soirée au Sanglier Hirsute, chambre d’hôte à Mézières-en-Brenne. Super accueil de Valérie la mère, qui a fait ses armes chez Ducasse en cuisine et d’Ektor le fils, qui officie en salle. Ambiance comme à la maison. Joli emplacement, coeur de village, au bord d’un canal.

les 1000 étangs de la Brenne
© Brian du Halgouet

Jour 2

  • Rando de Mézières-en-Brenne à Rosnay (25 km)

Vous décollez après un copieux petit dej à base de produits faits maison. Valérie peut vous préparer un petit frichti à embarquer dans des boîtes à pique nique. Possibilité d’une petite étape chez les soeurs du monastère Saint-Michel pour visiter l’église. Le parcours est jalonné d’observatoires, les jumelles sont indispensables!  Pique-nique à Chérine, stop au four à pain à Blizon. Arrivée à Rosnay à la Crapaudine en fin d’après-midi, où vous êtes accueillis avec un apéro local. Le soir, une bonne table avec des produits locaux et de saison.

les 1000 étangs de la Brenne
© Brian du Halgouet

Jour 3

  • Rando de Rosnay à Bellebouche (28 km)

Prenez rendez-vous avec Tony Williams (06 75 13 64 97), guide ornithologue, pour observer les oiseaux avec lui et son téléobjectif depuis le sommet de la Brenne à 133 mètres d’altitude ! Le soir, passez la nuit au Village Vacances de Bellebouche. Le standing n’est pas le même que les deux nuits précédentes mais la soirée au bord du lac vaut sacrément le coup.

les 1000 étangs de la Brenne
© Brian du Halgouet

Jour 4

  • Rando de Bellebouche à Mézières (11 km)

La boucle est bouclée !

les 1000 étangs de la Brenne
© Brian du Halgouet

Accès

Idée de budget

  • Nuit + dîner + petit-dej + pique-nique au Sanglier Hirsute : 243€
  • Nuit + dîner + petit-dej + pique-nique : 195€
  • 2h avec un guide ornitho : 70€

Ce qu’il faut apporter

  • Sac à dos (30L)
  • Paire de jumelles
  • Veste imperméable
  • Bonne paire de pompes de rando
  • Des tongs et une tenue pour le soir
  • Couvre-chef
  • Gourde et un couteau
  • Compeed et crème Nok pour les pieds
  • Sac pour ramasser les déchets

Rédigé avec la complicité de En roue Libre.

Vous en voulez encore ?