Découvrir la Haute-Loire en canoë

canoe loire
© Thibault Liebenguth

Au programme de cette aventure en famille, deux jours de canoë pour découvrir les richesses de la région en pleine canicule. Autant dire que les nuits à la belle étoile, les glissades dans les rapides et les baignades dans les petites criques font figure de bénédiction.

Infos pratiques

  • Durée : 2 jours
  • Saison idéale : Été
  • Niveau : Tranquille
  • Idéal pour un plan famille (à partir de 6 ans)
  • Déniché par : Bouquetin Malin

 

canoe Haute Loire
© Thibault Liebenguth

Récit

En entendant Thibault leur parler d’un week-end sur la Loire, ses enfants s’attendaient à partir à la conquête des châteaux de la Renaissance entre Blois et Saumur… Mais c’est dans le sud-est du Massif-Central qu’ils ont atterri ! Loin d’être le fleuve sauvage et majestueux qu’on connaît, la Loire est encore là-bas une rivière qui remonte plein Nord après avoir pris sa source au pied du mont Gerbier-de-Jonc et dévalé les pentes ardéchoises sous la forme d’un petit ruisseau de montagne.

canoe loire
© Thibault Liebenguth

Au programme de cette aventure en famille, deux jours de canoë pour découvrir les richesses de la région en pleine canicule. Autant dire que les nuits à la belle étoile, les glissades dans les rapides et les baignades dans les petites criques font figure de bénédiction.

bivouac Loire
© Thibault Liebenguth

Pour découvrir les merveilles végétales du fleuve, Thibault a demandé à Charlie, guide spécialisé en plantes sauvages, de les accompagner. Les enfants profitent alors d’un sacré festin : consoude officinale, chénopide blanc… C’est pas pour autant qu’ils font l’impasse sur les chamallows le soir au bivouac !

canoe Loire
© Thibault Liebenguth

Le lendemain, on leur promet des sauts de falaises, quelques passages de rapides un peu sportifs et une belle session de pêche à la truite : autant dire que l’excitation ne les a pas aidés à trouver le sommeil.

Jour par jour

Jour 1

Arrivée la veille au soir à l’hébergement Au fil de l’Ance. Au programme le lendemain : 9 km (2h de pagaie) entre Confolent et Bas-en-Basset. Itinéraire de classe 2 avec quelques rapides faciles, accessibles dès 6-7 ans en sachant nager. Réveil puis départ en voiture pour se rendre à la base de canoë située à Bas-en-Basset. Récupération de l’eau et des repas pour les deux jours, fournis par le traiteur (bio et local). Journée complète de descente en canoë sur la Loire, accompagnée par un guide nature.

© Thibault Liebenguth

On vous conseille grandement de vous faire accompagner par un guide nature spécialisé dans les plantes sauvages : découvrir les plantes mais aussi les manières de les cuisiner pour les déguster sur place ou chez soi a été pour les enfants comme pour les adultes le gros coup de coeur de leur micro-aventure !

fille canoe Loire
© Thibault Liebenguth

Nuit en bivouac sur les bords de la Loire ou sur la base de canoë. Si vous choisissez la base de canoë comme emplacement, vous n’avez pas besoin d’emporter la tente sur le canoë car le bivouac se fait à l’endroit où est garée la voiture. Si vous préférez un coin plus sauvage, il faudra charger les bidons et voyager léger !

Jour 2

17 km (4h de pagaie) entre Bas-en-Basset et Aurec-sur-Loire. Itinéraire de classe 2 avec moins de rapides. Journée de descente en canoë plus calme et en autonomie, entre Bas-en-Basset et Aurec-sur-Loire. Pour les spots de criques secrètes, il y en a un paquet sur le chemin : ouvrez l’oeil ! A noter cependant, un rapide beaucoup plus sportif en fin d’itinéraire, à éviter avec les enfants en les faisant descendre à pied. Arrivée à Aurec-sur-Loire vers 16h30 et navette pour retourner à la base de canoë.

loire canoe
© Thibault Liebenguth

Accès

  • Lieu : Bas-en-Basset (Ain, Auvergne-Rhône-Alpes)
  • Gare la plus proche : Bas-Monistrol

Idée de budget

  • Location des canoës (35€ par personne les deux jours)
  • Hébergement Au fil de l’Ance (79€ pour deux personnes, petit-déjeuner inclus)
  • Repas fournis pour les deux jours de canoë par le traiteur bio et local Mecooli d’Ici (48€ pour un adulte et 41€ pour un enfant)
  • Accompagnement par un guide nature spécialisé dans les plantes sauvages (40 € par personne sur la base de quatre personnes)

Ce qu’il faut apporter

  • Un petit sac à dos avec une gourde d’eau 1L par personne minimum
  • Sandales d’eau ou chaussures basses de rando légère tenant bien aux pieds
  • Pochette étanche pour l’appareil photo ou téléphone
  • Trousse de toilette légère et crème solaire
  • Lampe frontale
  • Vêtement de change
  • Vêtements chaud et coupe-vent
  • Maillot de bain et serviette
  • Casquette, lunettes de soleil

Toujours pas convaincu.e ? Retrouver cette micro-aventure en vidéo juste ici :

Rédigé avec la complicité de la Région Auvergne Rhône-Alpes. 

Vous en voulez encore ?