Découvrir la Haute Cime des Dents du Midi

Vous cherchez une idée de week-end randonnée pour vous perdre dans la nature dans le canton du Valais, en Suisse ? On ne va pas passer par quatre chemins : la Haute Cime est le plus haute des Dents du Midi. Et elle vaut le détour : c’est un parcours grandiose, entrecoupé de nombreuses cascades, de lacs et de glaciers qui s’offre à nous. On peut même finir par une bonne raclette, histoire de clore au mieux cette parenthèse helvétique. Allez, on signe direct pour un week-end randonnée en Valais !

Infos pratiques

  • Durée : 3 jours
  • Saison idéale : Automne, été
  • Niveau : Dynamique. Il est conseillé d’avoir de l’expérience de la rando en montagne et pourquoi pas de se faire accompagner par un guide
  • Enfants à partir de 12 ans
  • Déniché par : Antilope Loufoque
à faire randonnée week-end valais
On est sur le bon chemin ! – © Florian Keller

Récit

François, lui, est un gars sûr. Le genre de compagnon d’aventure idéal, toujours chaud, jamais ronchon. C’est avec lui qu’Anne-Sophie voulait se faire l’ascension de la Haute Cime, dans la Région Dents du Midi du Chablais valaisan. Mais cette fois, les Dents du Midi ont grincé et les deux amis ont dû s’accrocher à leur bonne humeur !

randonnée valais haute cime dents du midi
La dame de pierre – © Florian Keller

Fraîchement débarqués à Champéry (oui avec un “p”!), ils font la connaissance d’Etienne. Leur guide pour le week-end connaît le coin comme sa poche et leur propose d’attaquer directement la montée. Paye tes guiboles et les mille mètres de dénivelé jusqu’à la cabane de Susanfe. Le parcours est grandiose mais technique, il faut rester attentif. Les cascades sont de plus en plus nombreuses jusqu’aux glaciers qui entourent le refuge.

randonnée valais dents du midi
On se croirait presque dans un paysage de film – © Florian Keller

Pas de bol, demain la météo annonce de la pluie. Pas question de grimper… À moins d’avoir un plan. Réveil à trois heures, départ à quatre, arrivée au sommet à huit. “Quand la pluie tombera, on sera déjà redescendu”. Carabunga ! Sauf qu’à cinq heures, au premier col, la pluie arrive avec trois heures d’avance. Pas le choix, il faut redescendre. À la frontale, le trio progresse dans le brouillard et traverse les nuages. T’en voulais de l’aventure ? En voilà ! De retour au refuge, Etienne les bons tuyaux a un plan B : passer au pied des Dents Blanches via le Signal de Bonavau. Banco ! Le Plateau de Barme offre une vue splendide sur toute la vallée.

ciel nuageux dents du midi
Après la pluie, l’arc-en-ciel – © Florian Keller

Le lendemain, la traversée du Mordor est oubliée. L’aventure se termine en beauté avec une bonne raclette : toutes ces histoires de dents, ça finit par creuser l’appétit !

dents du midi refuge après la randonnée
Bière et soupe, la potion magique du montagnard – © Florian Keller

Jour par jour

Jour 1

Arrivée à Champéry et départ pour le Tour de la Haute Cime. Possibilité de se faire accompagner par un guide (Etienne Delavy +41 79 690 15 24). Sur ce premier jour, l’objectif est de rejoindre la cabane de Susanfe pour y dîner (très bon et très copieux) et y passer la nuit via la passerelle Belle Etoile (9km ; 1100D+ ; 3h30). Très beau panorama depuis la cabane, point de passage de nombreuses randonnées.

paysage de montagne alpage
Il manque plus que les chamois – © Florian Keller

Jour 2

Départ vers 4h du matin pour la Haute Cime qu’on atteint vers 11h. En chemin, passage par les paysages lunaires du col de Susanfe, la vue magnifique depuis le Signal de Bonaveau et la montée du Culet avec une vue sur les Dents du Midi et les Dents Blanches. Redescente vers Champéry en fin d’aprèm (20km ; 1155D+ ; 10h). Dîner-raclette au restaurant le Nord et nuit à l’auberge le Petit Baroudeur.

escalade
Ne pas regarder en bas, ne pas regarder en bas … © Florian Keller

Jour 3

Visite de Champéry, passage au très beau lac Vert via le téléphérique de Croix de Culet et le télésiège de Mossettes (acheter le MultiPass, une carte d’activité qui donne accès à plus de 60 activités), déjeuner à la cabane de Chésery puis train retour.

marcheurs
On oublie pas de regarder en l’air ! © Florian Keller

Accès

  • Gare la plus proche : Gare de Champéry (Valais, Suisse)
  • Point de rendez-vous : Gare de Champéry à 12h (Jour 1)
  • Retour : Gare de Champéry à 15h (Jour 3)

Idée de budget

  • Cabane de Susanfe (avec repas) : 65€
  • Auberge à Champéry : 80€
  • Pique-nique : 14€
  • Déjeuner au restaurant : 30€
  • Multipass : 10€ par jour

Ce qu’il faut apporter

  • 1 paire de bâtons de rando
  • 1 sac à dos léger (40L max)
  • 1 bonne paire de chaussures de rando
  • 1 short et 1 pantalon de rando
  • 1 veste imperméable
  • 1 polaire
  • 1 lampe frontale
  • 1 sac à viande
  • 1 couvre-chef
  • Lunettes de solaire et crème solaire

Toujours pas convaincu.e ? Découvrez cette micro-aventure en vidéo :


Et voilà ! Vous savez désormais quelle randonnée faire ce week-end en Valais, en Suisse.  

Vous en voulez encore ?