Découvrir les Landes de Lanvaux en gravel

Article parrainé par 

Suivez Mathias, alias Mouflon Roublard pour 2 jours de gravel dans le Morbihan avec deux copains.

Infos pratiques

  • Durée : 2 jours
  • Saison idéale : Automne, Été, Printemps
  • Niveau : Engagé. On emprunte en grande partie des sentiers VTT qui requièrent un bon niveau technique pour les prendre en gravel. Il y a presque 1000m de dénivelé positif cumulés. Tout ça peut en faire une sortie difficile, surtout si le terrain est gras ou boueux.
  • Déniché par : Mouflon Roublard

 

Récit

Quand on est petit, certains noms qu’on entend régulièrement prononcer acquièrent une résonance légendaire. Pour Mathias, c’est le cas des Landes de Lanvaux, dont on lui a parlé pendant toute son enfance sans qu’il n’y mette jamais les pieds. Originaire du Morbihan, il sait à peu près les situer sur une carte : celles qu’on appelle « les Balcons du Golfe » sont situées un peu au nord de Vannes, à une altitude suffisante pour offrir de jolis panoramas sur « la petite mer »…

Mathias a bien grandi ! Il a roulé sa bosse aux 4 coins de la France et surtout, il a rencontré le vélo. Aujourd’hui, son taff, son temps libre et ses amis y sont consacrés : autant dire que ce n’est pas la moitié d’une passion. Il n’est jamais aussi heureux que le cul sur sa selle, sur une belle trace de gravel avec dans le viseur la perspective d’une bonne bière pour refaire le match d’une journée à enchaîner les kilomètres de sentiers au milieu des champs ou de la forêt. Ça tombe bien, c’est ce que lui proposent Inès et deux copains ! En plus, ils ont la bonne envie de vouloir partir à la découverte des fameuses Landes : pour Mathias, c’est le moment de vérifier si la réalité est à la hauteur de la légende qu’il s’est construite…

L’aventure commence à Vannes, jolie capitale du Morbihan, que la petite bande quitte rapidement pour trouver le type de terrain qu’elle est venue chercher : du gravel, du vrai ! Pendant deux jours, ils vont évoluer le plupart du temps sur des petits chemins creux qui se faufilent dans le paysage et permettent de vraiment rouler au contact de la nature, loin des voitures. Les ajoncs, genêts, pins et bruyères, emblématiques des Landes, sont omniprésents. En ce début octobre, les fougères sont les premières à jaunir et annoncent l’explosion de couleurs à venir.

De temps à autre, une petite chapelle ou un mégalithe viennent donner une dimension mystique à cet environnement où ils ne croisent quasiment personne. Le soir, en sirotant la petite fiole qui circule autour d’un grand feu allumé au pied de leur cabane, les quatre copains partagent le même avis : malgré les crêpes et les fars dévorés en route, on est loin des clichés de la côte bretonne ! Ils partagent la satisfaction d’être sortis de la carte postale et de ne pas faire comme tout le monde. De son côté Mathias ne peut s’empêcher de penser qu’une fois de plus, les plus belles aventures sont celles qui se vivent près de chez soi !

Jour par jour

Jour 1 : 74 km et 650m de D+

Départ de la gare de Vannes ver 9h pour bien profiter de la journée, surtout quand les journées commencent à raccourcir ! On emprunte directement des sentiers techniques pour piquer plein nord en direction du cœur de l’arrière pays morbihannais. Le trajet emprunte majoritairement des petits sentiers, pour laisser place à des routes de campagne de temps en temps. On prévoira donc des pneus qui accrochent bien si la météo a été humide les jours précédent, car le terrain pourra s’avérer gras. Déjeuner à la crêperie du Puits à Brandivy : rustique, authentique et pas chère. La journée se termine par une nuit en cabane, tiny house ou roulotte aux Jardins de Coët-Kra à Plaudren, un lieu reposant où l’on est très bien accueilli au milieu des nombreux animaux de la propriété.

 

Jour 2 : 52 km et 350m de D+

Le lendemain, on commence par un excellent petit déjeuner réparateur avant de rejoindre la forêt et les Landes de Lanvaux, terrain de jeu incroyable pour le gravel. Au détour d’un chemin, on tombe sur une vieille chapelle ou un un mégalithe Déjeuner au resto/ crêperie Chez Ludine à Monterblanc (km 110). On termine la journée par une bonne bière au DéDalE sur le port de Vannes.

Accès

Idée de budget

  • Nuit en cabane : 140€ pour 4
  • Repas : 15€ par personne
  • Prévoir du rab pour les ravitos

Ce qu’il faut apporter

  • Vélo (gravel ou VTT) avec pneus de 35 mm minimum et un peu de crampons
  • Casque
  • 1 cuissard, 2 jerseys, 2 paires de chaussettes
  • Sacoches de bikepacking (attention au poids !)
  • Matos de réparation (multi-outil / chambres à air / pompe)
  • 2 bidons d’eau
  • 4 barres pour parer au coup de mou
  • 1 veste légère imperméable
  • 1 doudoune fine et compressible pour le soir
  • 1 tenue pour le soir (short ou pantalon / t-shirt qui servira aussi pour la nuit / sous-vêtements)
  • 1 batterie externe pour votre portable

 

Vous en voulez encore ?