Pédaler autour de Strasbourg en 2 jours

Envie de trouver un itinéraire complet à vélo pour visiter la charmante ville de Strasbourg et ses environs autrement ? Vous avez l’embarras du choix avec ses 560 km de pistes cyclables. Strasbourg Métropole est tout simplement l’une des régions les plus faciles et les plus agréables à visiter à vélo, et la Métropole est composée de 33 communes toutes plus jolies les unes que les autres ! Pour fêter ça, on vous a concocté une micro-aventure sur 2 jours pour ne pas en perdre une miette. Au programme : on pédale en pleine nature jusqu’en Allemagne, on tombe amoureux des maisons à colombages et on mange des tartes flambées. Mais pas que ! D’ailleurs, Orque Rapide – alias Olivier – et Marmotte Souriante – alias Meredith – se sont régalés à tous niveaux ! Allez, c’est parti sur un itinéraire de 2 jours pour sillonner les routes autour de Strasbourg à vélo, entre gastronomie et paysages architecturaux typiques !

Infos pratiques

  • Durée : 2 jours.
  • Saison idéale : Printemps, été, automne
  • Niveau : Tranquille. Tout le parcours est plat, et on pédale à quasiment 100% sur des pistes vélo protégées
  • Enfants à partir de 14 ans
  • Déniché par : Orque Rapide et Marmotte Souriante
itinéraire Strasbourg vélo
Un bien beau tableau – © Sophie Gateau

Récit

Au programme de l’itinéraire sur les routes de Strasbourg prévu par Meredith et Olivier : du vélo, des spécialités locales et des paysages architecturaux et naturels typiques. En somme, tout ce qu’il faut pour visiter pleinement une ville et ses environs ! Hé oui, il faut se servir de ses guiboles, de ses papilles et de ses mirettes pour prétendre aller à la rencontre de Strasbourg.

itinéraire Strasbourg vélo
Après le vélo, le bateau – © Sophie Gateau

Et ça, Olivier l’a bien compris : en fin gourmet, il a tenu à goûter les cordons bleus de tous les restaurants de la région par lesquels ils sont passés. Et il n’a pas honte de dire qu’il a sûrement trouvé à Strasbourg le cordon bleu de sa vie ! On précise pour ceux et celles que l’histoire d’Olivier fait rêver qu’il ne s’agit pas de n’importe quel cordon bleu : on le choisit gratiné au munster, pour être vraiment dans la couleur locale.

Au niveau des mirettes, Meredith et Olivier ne sont pas non plus restés sur leur faim. Pédaler à travers champs, forêts et villes entre la France et l’Allemagne, ça dépayse. Et même quand Meredith a crevé son pneu sur les pavés de Strasbourg, elle n’a pas pesté un seul instant : elle a pu sortir la tête du guidon et admirer les maisons à colombage toutes fleuries ! Merci Strasbourg.

itinéraire Strasbourg vélo
C’est beau les clichés quand même ! – © Sophie Gateau

Jour par jour

Jour 1 – Strasbourg > Kolbsheim

À la sortie du train en fin de matinée, on se dérouille les guiboles avec la découverte du centre-ville de Strasbourg à vélo. Pour ce qui est du timing, on a de la marge : on met la pédale douce, et on n’hésite pas à sortir du tracé pour explorer le centre historique (et le reste de la ville) à son rythme, selon ses envies.

Le piéton étant roi, il faudra parfois descendre du vélo, mais c’est pour notre plus grand plaisir. Inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, le centre historique de Strasbourg n’est autre que la Grande Île. On y retrouve son impressionnante cathédrale gothique, ses nombreux musées et des maisons à colombages fleuries typiques.

itinéraire vélo strasbourg
Ça t’en bouche un coin – © Sophie Gateau

D’ailleurs, en parlant d’exploration : le voyage se passe aussi au niveau gustatif. Pour se faire frétiller les papilles, on vous conseille la Cave des Hospices de Strasbourg. Si vous êtes féru.e d’histoire (et de pinard), vous allez être servi.e ! Attention, la cave est fermée le dimanche. Pour la retrouver, rien de plus simple : elle est indiquée sur le tracé.

À lire aussi 👉 Nos adresses préférées à Strasbourg

Tout cela nous a mis en appétit ! Autant déjeuner à Strasbourg avant de prendre la route, surtout qu’on a deux-trois petites adresses sympas comme tout à partager. Rendez-vous à La Fignette ou à Tonton Gâteau selon vos goûts. Si vous choisissez l’option pique-nique sur la route, on conseille L’atelier 116 à Strasbourg. Sinon, vous trouverez votre bonheur dans une des nombreuses boulangeries de la ville.

cycliste Strasbourg
Direction l’apéro – © Sophie Gateau

Ensuite, on remet le pied à la pédale ! On passe sur la Presqu’île André Malraux, qui est aujourd’hui un quartier considéré comme un deuxième centre-ville, entre vie de quartier animée et patrimoine historique.

Puis, on met le cap sur le Jardin des Deux Rives et sa passerelle à l’architecture audacieuse pour la plus internationale des balades. C’est un vaste parc paysager transfrontalier situé de part et d’autre du Rhin, qui fait de cette frontière naturelle entre la France (Strasbourg) et l’Allemagne (Kehl) un lieu de passage. En traversant la passerelle des Deux Rives qui se dédouble entre les cyclistes et les piétons, on a tout le loisir d’admirer la vue sur le Pont de l’Europe à notre guise.

cyclistes sur passerelle des deux rives
L’Allemagne nous tend les bras – © Sophie Gateau

On continue notre collection de beaux panoramas avec la vue imprenable sur Strasbourg et la Forêt Noire depuis la Weisstannenturm, à Kehl (DE). Enfin, on finit la journée par une bonne dose d’émerveillement devant le Château de Kolbsheim, son jardin à la française et son parc à l’anglaise. Si on est un peu short au niveau du temps, on peut aussi faire le choix de découvrir le Château et ses abords sur la deuxième journée du périple.

cycliste qui regarde un champ
En plein trip contemplatif – © Sophie Gateau

On connaît le dicton : voir du pays, ça ouvre l’appétit ! Du coup, on fait un petit détour de 4 km par rapport à la chambre d’hôtes pour être sûr.es d’avoir faim, direction La table d’Albertine. La panse bien tendue, on peut rouler tranquillement jusqu’à la chambre d’hôtes la Ferme Martzloff.

Jour 2 – Kolbsheim > Strasbourg

La journée commence plutôt bien avec un bon petit-déjeuner à la chambre d’hôtes. Ça y est, on est d’attaque, et on enfile les kilomètres à vélo comme des petits pains ! On passe par une succession de super beaux endroits qui émaillent le parcours : amusez-vous à repérer et à cocher mentalement le Canal de la Bruche, la Réserve naturelle de la Robertsau et de la Wantzenau, le Parlement européen, le Parc de l’Orangerie ou encore l’Église Orthodoxe russe.

cycliste dans la forêt
Entre ville et forêt – © Sophie Gateau

Pour le déjeuner, cela dépend : si on souhaite profiter du foisonnement végétal et de la biodiversité remarquable du massif forestier de la Robertsau et de La Wantzenau, on peut marquer une halte à Popote & Papote. Si on se sent l’âme d’un politicien, on peut manger à deux pas du Parlement européen à La Ferme d’Elise.

parlement européen
Schmoutz à tous les cyclistes européens – © Sophie Gateau

Ensuite, libres à nous de flâner là où nos pas nous mènent dans les rues pleines de charme de Strasbourg, avant de mettre le cap vers le train du retour.

À lire aussi 👉 Micro-aventure à vélo sur la Route des Vins d’Alsace

Accès

  • Gare la plus proche : Strasbourg (Alsace, Grand Est)
  • Depuis Paris : Depuis Gare de l’Est, 2h environ

Idée de budget

  • Restauration : Budget d’environ 30-40€/pers par repas, prévoir 150€ par personne environ, sans oublier les visites et autres dégustations.

Ce qu’il faut apporter

  • Tenue de vélo pour 2 jours (pas besoin d’être en complet Lycra)
  • Antivol pour sécuriser le vélo si besoin
  • Baskets ou chaussures de vélo + rechange
  • 1 micropolaire
  • 1 veste
  • 1 casquette / chapeau
  • Lunettes de soleil et crème solaire
  • Gourdes d’eau
  • Petits encas
  • Trousse médicale
  • Tenue de rechange + pour la nuit
Et voilà, vous avez maintenant quel itinéraire suivre sur 2 jours pour visiter Strasbourg et ses alentours à vélo.

Partir avec Chilowé

Vous en voulez encore ?