Que faire à la montagne l’hiver quand on n’aime pas skier ?

raquette sans ski

Il y a ceux qui enchaînent les tricks et qui dévalent les noires tout schuss et puis il y a les autres. Celles et ceux qui flippent de se faire les croisés même au jardin des neiges et qui ont toujours mal aux pieds dans ces grolles bizarres. Vous n’êtes pas tombés dans la marmite du ski quand vous étiez petit.e ? Pas grave ! Avec la neige qui se fait de plus en plus rare, les stations débordent de bonne volonté pour diversifier les activités de montagne. Il n’y a plus que le ski pour passer de bons moments aux sports d’hiver, la preuve en dix idées. Team Molo Pepito, vous êtes là ?

slieur montagne neige
Mouais… franchement, pas ouf.

Faire de la rando en raquette

Là comme ça, ce n’est pas flagrant mais raquette, ça rime avec liberté. C’est bien simple, avec ces drôles de trucs accrochés aux chaussures, on peut aller crapahuter où bon nous semble, de jour comme de nuit, seul ou en petit groupe. A mi-chemin entre la balade nature et la pratique sportive (tout dépend du spot que vous avez choisi), on accède à tous les recoins de la montagne, loin du monde, proche de la nature.

une personne randonne en raquettes dans la neige
Qui aime la nature me suive

Ici, pas de combi fluo à l’horizon ni de bruit de remontées mécaniques, c’est juste la nature et vous. Très peu d’équipement, un max d’émotions pour une activité à la fois calme et intense…  y’a pas à dire, la raquette, c’est trop chouette !

Partir avec des chiens de traîneau

De l’aventure en voulez-vous, en voilà ! En pleine nature, ludique, pour toute la smala et proche des animaux, cette idée c’est le combo gagnant. Déjà, comment ne pas craquer pour ces gros pépères poilus ? Mais non, pas les mushers, les chiens !

À lire aussi : 👉 Transformer son chihuahua en chien de traîneau

foret chiens traineau
Hue Cannabis !

Bien calé.e au fond du traîneau, du vent plein le pompon, on fonce à travers les plaines, entre les sapins et jusqu’au sommet si le temps le permet. Une balade vraiment pas comme les autres, par exemple en plein cœur des Bauges… Prévoyez des câlins et quelques croquettes en récompense, ils l’ont bien mérité.

Grimper une cascade de glace

Que les férus d’alpinisme, amoureux de verticalité se rassurent, la pratique est également possible en hiver ! Elle est même encore mieux à même la glace. Accompagné.e d’un guide et bien équipé.e (casque, baudrier, crampons, piolets et tout le toutim), on retrouve vite les joies de la grimpe.

Ice ice baby

Même pas besoin d’arriver en haut pour profiter du spectacle, grimper sur l’eau à quelque chose de magique. D’abord, parce que ça ne peut se faire que deux mois dans l’année (en gros), mais aussi parce que ce matériau est d’une beauté incroyable. Ses nuances, ses reflets, ses formes sculptées… C’est comme un rêve bleu, un nouveau monde en couleurs.

Plonger sous la glace

Frileux.ses et claustrophobes s’abstenir. Même si toutes les plongées réservent leur lot de sensations fortes, celles dans la glace est unique en son genre. Et ce n’est pas seulement la température à 3 degrés qui donne des frissons…

Quatre amis sur la banquise
Plouf plouf ! Ce-se-ra-toi-qui-plon-ge-ras

Une fois sous la couche de glace, quand la lumière faiblit et qu’on n’entend plus que le tempo sourd de sa propre respiration, on fait moins les malin.e.s. Et puis, petit à petit, on se détend. On découvre alors un autre monde, silencieux, avec son ciel de glace et ses bulles bleuâtres et finalement, on a beaucoup de mal à partir.

Construire un igloo

Ras le bol de l’odeur de la raclette dans l’appart ? Construisez votre igloo ! Pour dormir à la fraîche et s’occuper quelques heures (tout dépend de vos talents d’architecte), c’est le bon plan ! Mais attention, la construction d’un tel nid douillet ne s’improvise pas. Alors, on ne va pas vous faire un tuto, mais sachez qu’en gros, il vous faut : le bon spot (un peu pentu), les bons outils (des gants surtout), de la rigueur et une sacrée dose de motivation pour échafauder la bête.

À lire aussi : 👉 4 idées à la con pour un week-end WTF cet hiver

dormir sous la neige
Home sweet home

A moins que vous préfériez partir avec Chilowé, tout savoir sur les différents types d’abris sous la neige, construire un igloo avec des potes, boire l’apéro dedans et passer une des nuits les plus cool de votre vie ?

Pédaler en fat bike

Pas besoin d’être bilingue pour comprendre de quoi il s’agit. Encore plus fat et stable qu’un gravel, cette monture aux énormes pneus nous fait vite ressembler à un biker des neiges. Son adhérence maximale permet d’aller se balader vraiment partout et sur tout type de neige.

un gros vélo dans la neige
Ready to ride !

En selle au milieu du paradis blanc, on peut enfin embrasser l’hiver tel un lièvre variable, avec presque autant de style qu’une panthère des neiges. Sur les sentiers damés et avec l’assistance électrique, tout le monde peut se lancer. Mais si on s’en passe et qu’on s’aventure en pente ou sur de la neige plus molle, alors la session risque d’être sportive.

Essayer le snowga

Snow / Yoga, vous l’avez ? Après le Hatha, l’Ashtanga, l’Iyengar, le yoga paddle et j’en passe, voici le snowga ! C’est un peu l’inverse du Bikram (vous savez, celui dans une salle surchauffée à 40 degrés) et ça se passe dans la neige.

Femme qui fait du yoga dans la neige
Au sommet du bien-être

Accessible à toutes et tous, partout, tout le temps, avec ou sans ski et même sur des raquettes si ça vous chante, le principe du snowga, c’est d’enchaîner ses postures habituelles, dans la neige. Nous, on est fan. Avec le froid, il paraît qu’on est encore plus à l’écoute de son corps et qu’on évacue encore mieux le stress… Allez, on fait le chien de traîneau tête en bas !

À lire aussi : 👉 Quel type de yoga est fait pour vous ?

Faire un revival patinoire

Qui dit patinoire ne dit pas forcément, justaucorps à paillettes et triple Axel. En montagne, les patineurs ne se contentent pas de tourner en rond. Ils dansent, s’essaient au curling, au hockey et puis, ils admirent la vue !

patinoire naturelle
Ah c’est sûr, ça change de celle de Cergy-Pontoise !

Les patinoires peuvent être naturelles comme dans les Montagnes du Jura, à ciel ouvert et entourées de sommets, c’est quand même plus sympa que celles des villes. En plus au grand air, pas de musique ni de stroboscope, que le crissement des lames sur la glace.

Sculpter la neige

Ras le bonnet des bonhommes de neige difformes avec une carotte dans le nez et des cailloux à la place des yeux ? C’est le moment de se montrer créatif.ve. Besoin d’inspiration ? Découvrez ici les 50 plus beaux bonhommes de neige de l’histoire du bonhomme de neige.

un bonhomme de neige moche
No comment.

Chaud.es ? Et si on faisait Olaf ? Mickey ? Dumbo ? Et pourquoi pas un château de neige, tiens ? Allez au boulot, vous avez toute la semaine pour trouver un concept, et devenir un.e artiste mondialement reconnu.e.

Découvrir le ski joëring

Perdu ! Ce n’est pas le nom d’une commode Ikea. Le ski joëring nous vient tout droit de Scandinavie, mais rien à voir avec un meuble. Cette idée géniale consiste à se faire tracter sur la neige par un cheval ! Même pas besoin d’être cavalier ou bon skieur, il suffit de savoir maintenir ses skis parallèles (kind of première étoile). Quelques minutes sont nécessaires pour se familiariser avec l’attelage, trouver son équilibre et comprendre les bons gestes mais après, c’est une balade unique en son genre.

cheval dans la neige
Vamos ?

Sur des parcours aménagés, en forêt au milieu des sapins ou sur des crêtes enneigées (tout dépend de votre niveau), on est bercé par l’allure du cheval, on oublie vite ses skis et on en redemande. Si le ski n’est plus trop votre dada, croyez-nous, il va le redevenir.

Vous en voulez encore ?