4 idées à la con si vous n’avez rien prévu ce week-end

Un homme lève les bras face au soleil couchant

Ils sont sympas Mike Horn et Kilian Jornet, mais à force de les suivre de trop près sur les internets, on a commencé à se demander si on n’était pas en train de passer à côté de nos vies… Enfin tout ça, c’était avant ! Avant d’assumer qu’on était des Jean-Michel Toulemonde et que l’important c’était de commencer à faire des choses, même toutes petites. Nos aventures à nous, elles sont micros : pas loin de chez nous mais toujours extraordinaires. Si comme Toucan, vous n’avez pas trop l’habitude de planifier vos week-ends à l’avance, voici 4 idées à la con qui ne nécessitent aucune préparation ni organisation.

Pédaler dans le sens du vent

Pour déterminer votre azimut de la journée, relevez sur un site météo la direction dans laquelle le vent va souffler. Transformez ce point cardinal en degrés en utilisant la rosace ci-dessous.

Enfourchez votre bécane et suivez la direction que vous avez déterminée en utilisant votre boussole ou l’appli dédiée dans votre smartphone.
Azimut 145 : en route mauvaise troupe ! – ©Komoot

À lire aussi 👉 Traverser la France à vélo

Pédalez aussi loin que vous le pouvez en vous écartant un minimum de votre azimut. Une fois que vous êtes suffisamment cramé.e, trouvez un train pour rentrer chez vous.

Faire une rando de la taille du système solaire

Planifiez un itinéraire de 24 km. A échelle 1 km = 250 millions de km, cela revient à la distance entre Soleil et Pluton (5,9 milliards de km). A cette échelle, le diamètre du Soleil est de 5,6 mètres. Celui de la Terre de 5 cm ! Suivez sur une appli la distance que vous parcourez et faites un break à chaque fois que vous atteignez une nouvelle planète. Le Soleil est au km 0 – Mercure au km 0,2 – Vénus 0,6 – Terre 0,9 – Mars 3,1 – Jupiter 5,7 – Saturne 11,5 – Uranus 18 – Neptune 23,6 – Pluton 24. A chaque pause, partagez un Mars ou un Milky Ways avec vos compagnons d’exploration et lisez-leur quelques pages de L’Univers expliqué à mes petits-enfants d’Hubert Reeves.

Et si je préfère les Kit Kat, ça se passe comment ? – ©Nick Dietrich

À lire aussi 👉 Marcher un marathon à la frontale

Ce défi peut se réaliser en moonwalk ou déguisé(e) en astronaute. Vous pouvez adapter ce défi à l’histoire de l’humanité (2,5 millions d’années) : pour une rando de 25 km, 1 km = 100 000 ans. Homo Sapiens apparaît au km 22, Jésus au km 24,98 et le Tour de France au dernier cm…

Jouer son week-end aux dés

Voilà de quoi vous donner un bon coup de main si vous manquez d’imagination pour partir à l’aventure ce week-end ! Un seul objectif : ne prendre aucune décision. A chaque fois que vous devez faire un choix, attribuez une option à chaque numéro du dé et laissez-le faire son travail. Limitez ce défi à un week-end, sous peine de finir comme le héros de l’Homme Dé, de Luke Rhinehart. Pour éviter que ce soit trop confortable, demandez à d’autres personnes de choisir certaines des options à votre place. Exemples : Les directions que vous allez prendre, les endroits où vous allez bivouaquer, les plats que vous allez manger : on est sur du lâcher-prise total !

À lire aussi 👉 10 livres d’aventure à lire absolument

Improviser une course en stop

Repérez sur une carte un lieu de bivouac distant de 100 à 500 km, à atteindre en stop dans la journée. Il doit idéalement se situer à moins de 25 km d’une gare. Réunissez des amis un matin et donnez le top départ.

Si l’expérience vous a plu, vous adorerez participer à la Mad Jacques- ©AtlasGreen

À lire aussi 👉 De Rome à Paris en Vespa

Proposez à chaque équipe d’acheter en chemin une partie du dîner qui sera partagé au coin du feu. Chaque produit doit se terminer en “ouce” : du humous, du couscous, de la mousse au chocolat… Le lendemain, marchez jusqu’à la gare que vous avez repérée pour rentrer à votre point de départ.

Vous en voulez encore ?