Six nouveaux docus d’aventure à mater sous la couette

©-EKLA-Production-scaled

DOOOOONG ! La saison des festivals d’aventure est ouverte ! Le FIFAV à La Rochelle, Le Grand Bivouac à Albertville, ou encore High Five et Femmes en montagne à Annecy… Ça tombe comme des petits pains jusqu’en novembre. Pour le coup d’envoi, direction Montpellier et son festival What a Trip du 19 au 25 septembre. Au programme de cette sixième édition : des concerts, des expos, des ateliers, mais surtout une sélection très qualitative de 21 films de voyages et d’aventures.

L’événement tombe pile pendant votre micro-aventure via ferrata en Savoie ? Aucun problème : les docus sont disponibles au visionnage pendant 10 jours sur le site du festival. Ils valent tous le détour, mais forcément, l’équipe Chilowé a ses petits préférés. On vous partage nos six coups de cœur. Mater un écran sous la couette ne vous aura jamais autant donné envie de partir loin…

Bébé des cimes

Relier la Méditerranée à l’Atlantique à pied par les Pyrénées ? On est chaud ! Et avec un bébé de neuf mois sur le dos ? Euh… Dans le documentaire Bébé des cimes, deux jeunes parents n’ont pas hésité et se sont lancés dans cette aventure un peu barrée. Entre joie, doute, biberon, fatigue et excitation, ils nous embarquent pour trois mois de bivouac en montagne. 1000 km pour nous prouver qu’avoir des enfants ne nous condamne pas à dire adieu à nos sorties rando.

Nos 6 docus d'aventure favoris
Pour la photo on dit tous “babyyyyy” ©What a trip festival

Yukon, un rêve blanc

Si on a choisi ce docu, c’est pour vous en mettre plein la vue, vous casser la rétine, vous éclater l’iris, vous exciter le nerf optique (j’en ai encore pleins). Imaginez les coulisses d’une expédition du photographe animalier Jérémie Villet, filmée par le réalisateur Mathieu Le Lay, spécialiste des films sur la vie sauvage. Cela donne des images à couper le souffle de loup, lynx, lagopèdes, renards et autres caribous… On finit en apothéose avec l’objectif du périple : une rencontre avec l’emblématique et insaisissable chèvre des montagnes.

Film en compétition officielle, 52 minutes, Arte.

Compostelle sans bagages, en marche vers la liberté

Milan et Muammer sont des gars du genre minimaliste. Après avoir fait le tour du monde en 80 jours, sans argent, les deux compères sont partis marcher 800 km sur le chemin de Compostelle, sans bagage. On aime bien les types un peu zinzins qui se fixent ce genre de défis. Leur périple capturé avec de simples smartphones donne surtout envie de faire pareil : enfiler ses chaussures, son sac à dos (ah non pardon, pas de sac) et aller se faire un bout du célèbre chemin de pèlerinage. Ça tombe bien, il traverse toute la France. Il y a sûrement un départ pas loin de chez vous !

Nos 6 docus d'aventure favoris
Voyager (très) léger ©What a trip festival

Film en compétition officielle, 55 minutes, autoproduction Milan Bihlmannet Muammer Yilmaz.

Naïs au pays des loups

Plongez dans un joli voyage initiatique, celui de Naïs. Accompagnée de son papa, la petite fille a parcouru le sauvage parc du Mercantour depuis ses premiers pas jusqu’à ses trois ans. De bivouacs en bivouacs et par toutes les saisons, le duo père-fille s’est approché au plus près de la faune. Ils ont été jusqu’à croiser le chemin du plus insaisissable de tous les animaux : le loup. Naïs, ça lui fait des choses à raconter pour sa rentrée en petite maternelle. Nous, ça nous donne envie de partir sur les traces du loup (justement, on a une micro-aventure pour ça chez Chilowé).

Film en compétition officielle, 52 minutes, autoproduction Rémy Masseglia.

À lire aussi Des films géniaux, on en a plein, comme “Le Dernier Guide”

Les échappées

Toutes les femmes sont inspirantes. Évidemment. Mais dans cette sélection, on avait envie de mettre en avant celles qui ont fait leur place dans la sphère majoritairement masculine du vélo. Louise et Océane ont parcouru plus de 3.000 km afin de rencontrer 200 femmes qui changent le monde de la bicyclette. Un joli coup de projecteur sur d’anciennes cyclistes professionnelles, des voyageuses de tous âges, des cyclistes engagées, des mécaniciennes et cadreuses ou encore une championne d’ultradistance… Bref, toutes celles qui roulent, travaillent et luttent pour ouvrir la piste.

Nos films préférés du what a trip festival
Jamais sans ma baguette ©What a trip festival

Production AH Studio filmmakers et Un autre cycle, 70 minutes

Alaska-Patagonie, la grande traversée

Ce film retrace l’incroyable périple à vélo de Sophie et Jérémy de l’Alaska (au nord-ouest du Canada) jusqu’en Patagonie (la pointe méridionale d’Amérique du Sud). Une « grande traversée », qu’ils disent. On ne leur fait pas dire ! 28.743 km parcourus en 2 ans et demi. Ça fait beaucoup de coup de pédales à donner (et de congés sans solde à poser). Ce qui nous a fait accrocher ? Leur parcours à travers les montagnes des Brooks, des Alaskans, des Rocheuses, des Sierra Madre et de la redoutable cordillère des Andes. Le documentaire est une ode à une Amérique méconnue, loin des sentiers battus.

Film en compétition officielle, 55 minutes, EKLA Production.

Vous en voulez encore ?