Explorer l’épave de l’Amoco Cadiz au large de la Bretagne

Envie d’explorer une épave de bateau en plongée sous-marine en Bretagne, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? On vous conseille tout simplement de plonger (accompagné.e bien sûr) découvrir la plus grande épave jamais répertoriée au monde, qui n’est autre que le supertanker l’Amoco Cadiz au large de Portsall. Échoué à 30 mètres de profondeur, long de 334 mètres et haut de 51 mètres, le supertanker offre un spectacle tout simplement spectaculaire et démesuré. C’est parti pour explorer en plongée sous-marine l’épave de l’Amoco Cadiz, en Bretagne !

Infos pratiques

  • Durée : 1 jour
  • Saison idéale : Automne, hiver, été, printemps (de février à novembre)
  • Niveau : Sportif. Vous devez avoir le PE.40, l’une des deux aptitudes du niveau II qui permet de plonger à 40 mètres en étant accompagné.e. Si vous habitez à Paris, allez vous former chez Sensations Paris Plongée.
  • Enfants à partir de 16 ans. Une plongée à 40 mètres, faut pas déconner ! En revanche, Aber Wrac’h Plongée propose de l’initiation dès 8 ans.
  • Déniché par : Fourmi Plongeuse
plongée bretagne épave
Les dents de la mer – © Vlad Tchompalov

Récit

Un matin de mars 1978, l’Amoco Cadiz subit une avarie de gouvernail à quelques milles de l’île d’Ouessant. La météo est pourrie et ne fait qu’empirer : la mer finit par briser le navire sur les rochers au large de Portsall. Il plonge sur 30 mètres, touche le fond, sème 230 000 tonnes de pétrole brut sur les côtes et fait pleurer toute la Bretagne.

Après en avoir entendu parler pendant des années, Pauline part à la rencontre du monstre de son enfance. Dans un bleu intense, teinté de vert algue, elle aperçoit cette gigantesque carcasse de tôle corrodée d’orange. Les fragments du bateau s’étalent sur plusieurs centaines de mètres et sont recouverts de sédiments. Au milieu de ces débris, la poupe est plantée dans le sable, à la verticale, magistrale.

plongée bretagne épave
Vingt mille lieues sous les mers – © Marek Okon

En faisant le tour de la partie arrière, le navire est si long (330 mètres) et si haut (35 mètres) qu’on a l’impression que la mer est barrée par un mur. Arrivés à 17 mètres, Pauline trouve une faille qui permet de pénétrer dans le local barre. C’est ici que l’avarie de gouvernail s’est déclarée. Éclairée par leurs lampes, l’atmosphère est fantomatique.

Soudain, elle repère une petite cloche (poche d’air) qui lui permet de sortir la tête de l’eau. D’ici, elle entend le bateau grincer et bouger avec la houle, la sensation est saisissante. Pauline a beau être sous l’eau, elle en a le vertige !

plongée bretagne épave
Une ambiance fantomatique… – © Marek Okon

En sortant de l’eau, elle se sent fière de penser que sa famille et sa région ont fait face à tout ça ! Après 14 années de lutte judiciaire, le principe du “pollueur-payeur” a été appliqué, le plan Polmar adopté et il est devenu interdit aux pétroliers de refuser de se faire remorquer en cas de problème. Fallait pas nous les énerver les p’tits Bretons !

Programme détaillé

L’épave de l’Amoco Cadiz est aujourd’hui la plus grande épave jamais répertoriée au monde ! Et le spectacle vaut le coup d’œil : le bateau repose sur un large banc de sable, et la faune et la flore sous-marines ont repris leurs droits sur les ponts, et même sur la tôle. Une faille qui s’est ouverte permet même de pénétrer à l’intérieur de l’épave, dans le local du gouvernail !

plongeur
Le grand bleu, le vrai – © Mitchel Wijt

On plonge quand la mer est à l’étale (entre deux marées) pour limiter l’influence des courants. Deux plongées sont nécessaires pour visiter l’avant et l’arrière de l’épave, étendus sur plusieurs centaines de mètres. On peut retrouver le planning des plongées pour l’année 2022 ici. Il faut aussi bien vérifier la météo en amont, les plongées peuvent être annulées en cas de mauvais temps. 

plongeur qui rit
Content d’être sorti de la bête ! – © Maël Balland

Accès

  • Gare la plus proche : Gare de Brest (Finistère, Bretagne). Puis, prendre un bus (Breizg2go) jusqu’à Portsall.
  • Point de rendez-vous : Portsall
  • Retour : Portsall

Idée de budget

  • Autour de 50 EUR par plongée tout compris (encadrement + matos).

Ce qu’il faut apporter

  • Combinaison de 7mm
  • Gilet stabilisateur
  • Détendeur
  • Ceinture & plombs
  • Palmes
  • Masques
  • Bouteilles

Il y a possibilité de tout louer chez Aber Wrac’h Plongée !

Et voilà, vous avez maintenant une chouette idée de micro-aventure pour faire de la plongée sous-marine autour d’une épave en Bretagne.

Vous en voulez encore ?