Biomimétisme : quand l’innovation s’inspire de la nature

peaux de phoque

La peau de phoque a une caractéristique magique : ses poils courts sont tous orientés dans la même direction. Elle permet en effet à l’animal de progresser sur la banquise en glissant vers l’avant, tout en l’empêchant d’être emporté dans l’autre sens. Cette recette a largement inspiré les Inuits puis les fabricants de skis. Ils produisent aujourd’hui des bandes de tissu qu’on fixe à la semelle de ses skis de rando pour progresser face à une pente. On appelle ces bandes des peaux de phoques ! Elles sont la parfaite illustration de ce qu’on appelle le biomimétisme : innover et créer en s’inspirant directement de la nature. 

Le biomimétisme, qu’est-ce que c’est ?

La vie qui nous entoure est le résultat de 3,8 milliards d’années de recherche et développement. On regardera différemment une fourmi se balader sur notre orteil ! Les millions d’espèces présentes sur Terre ont toutes évolué pour s’adapter aux contraintes qu’elles ont rencontrées. Si avec ça elles n’ont pas quelques trucs à nous apprendre…

foret
Le plus vieux labo open source jamais imaginé

C’est tout l’objet du biomimétisme : observer et imiter les stratégies du vivant pour répondre durablement aux grands défis de notre époque et aux problèmes que nous rencontrons au quotidien. Rien de très nouveau ! Dédale le pratiquait déjà en observant les oiseaux pour construire les ailes qui lui ont permis de s’échapper du labyrinthe du Minotaure avec son fils Icare… Formes, matériaux, communication : aujourd’hui, nous sommes entourés d’innovations issues du biomimétisme ! 

Les aiguilles médicales

La dernière fois que vous vous êtes fait vacciner, il y a de fortes probabilités que vous n’ayez pas senti grand-chose… C’est grâce à un type d’aiguilles médicales commercialisé depuis 2005 ! Leur forme s’inspire directement de la trompe du moustique. Elles ont été développée à l’origine pour les personnes diabétiques qui doivent se faire des injections quotidiennes. Grâce aux moustiques, n’importe quel vaccin ou prise de sang est devenu quasi indolore ! 

biomimétisme trompe moustique seringue
Le moustique qui m’a piqué cette nuit ferait mieux de ne pas conduire

CHILO Tips n°1 : Pour maximiser vos chances de ne pas croiser de moustiques au bivouac, évitez les endroits humides : étangs, rivières, terrains marécageux. Plantez la tente sur un endroit en hauteur, où il y a un peu d’air. Sinon, installez-vous dans un champ ou une plaine plutôt que dans la forêt. En matière de répulsifs, l’huile essentielle de citronnelle est ce qu’il y a de plus naturel et efficace !

Le Velcro

La bardane est une plante médicinale qui a donné naissance aux scratchs de votre veste Gore-tex ou de vos chaussons d’escalade. En 1948, un ingénieur suisse a découvert par hasard que ses fruits sont dotés de minuscules crochets qui se déploient quand ils sont en contact avec des poils et certains types de tissus. En l’imitant, il a créé le Velcro : une bande adhésive composée d’une partie crochets et d’une partie velours… qui a même équipé la combinaison de Neil Armstrong sur la Lune ! 

biomimétisme chaussons escalade
Charentaises à scratch

CHILO Tips n°2 : le matos ça s’entretient ! Si vous voulez un jour léguer votre tente 3 saisons préférée à vos enfants, mieux vaut la nettoyer régulièrement avec de l’eau tiède et un chiffon. Quant aux fermetures en Velcro, on peut facilement conserver leur capacité d’adhérence en nettoyant la partie adhésive avec une brosse à dent à poils doux. 

Le TGV japonais

La forme de son bec permet à ce petit oiseau bleu de plonger à toute vitesse pour choper des poiscailles. Il n’est alors pas affecté par la résistance plus importante de l’eau par rapport à l’air. Cette performance a inspiré la forme du nez du train à grande vitesse japonais. En imitant la forme de la tête de l’oiseau, les ingénieurs ont ainsi réduit la consommation d’énergie, augmenté la vitesse et soulagé les oreilles des passagers en sortie de tunnels. 

biomimétisme Martin pêcheur tgv japon
Le roi des pêcheurs et le train de l’empereur

CHILO Tips n°3 : surnommé “la flèche bleue”, le martin-pêcheur (en anglais : kingfisher) a des couleurs incroyables qui brillent dans la lumière. Pour l’observer – partout en France, près des lacs, des rivières ou des fleuves poissonneux – , mieux vaut s’accrocher. Il vole à toute vitesse au ras de l’eau pour attraper crevettes et petits poissons. Pour nourrir ses petits, un adulte est capable de capturer jusqu’à 70 ou 80 proies dans la journée ! 

La mode éco-responsable

Le fil de soie tissé par l’araignée serait 3 fois plus résistant que le kevlar, 5 fois plus résistant que l’acier. Extrêmement fin et léger, biodégradable et sans composant animal, il offre à l’industrie textile une alternative moins cruelle à l’utilisation des vers à soie. En 2015, The North Face a, par exemple, lancé des prototypes de vestes avec son partenaire japonais, Spiber. Les prix sont encore trop élevés pour créer des produits grands publics mais ça arrivera bientôt ! 

biomimétisme toile araignée
Spider-Cochon

CHILO Tips n°4 : en France, aucune araignée n’est susceptible de mettre notre santé sérieusement en danger. En revanche, gare aux tiques quand on se promène en forêt ! Certaines sont porteuses d’une bactérie à l’origine de la maladie de Lyme… Deux bons réflexes à adopter : ne pas se balader dans les herbes hautes en short et examiner soigneusement son corps et celui de ses enfants en retour de balade. 

Les combinaisons de nage

Pour améliorer la vitesse des nageurs professionnels dans l’eau, certains fabricants de combinaisons imitent la peau des requins. En effet, leur surface est recouverte de millions de petites dents. Après avoir observé que la peau de certaines espèces ne présentaient aucune bactérie en surface, une entreprise américaine a également développé un revêtement anti-bactérien pour les hôpitaux, qui s’en inspire directement. Encore un bel exemple de biomimétisme ! 

biomimétisme requin combi
Le premier qui sourit a perdu

CHILO Tips n°5 : toutes ces innovations trouvent leur origine dans l’observation attentive de la nature. Que vous cherchiez une idée de génie ou seulement une meilleure compréhension du vivant qui nous entoure, l’affût est la technique idéale. Il consiste à se fondre dans la nature, sans bouger. Ça peut être aussi simple que de s’asseoir au pied d’un arbre et de laisser la vie revenir autour de soi ! 


Partir avec Chilowé

Vous en voulez encore ?