5 idées pour un week-end au fil de l’eau à 1h de Paris

© Clara Ferrand, Blog Wildroad

Article parrainé par 

A vous, intrépides ami.es parisien.nes qui ne rêvez que de grand air, de déconnexion, de nature et d’eau pour vos week-ends ! Préparez votre plus beau costume d’explorateur à la découverte du Loiret au fil de l’eau. Si Montargis, Gien, Orléans ou Briare ne vous disent encore rien, ces lieux à une heure de train de Paris seront bientôt gorgés de bons souvenirs. Des eaux tranquilles de la Loire à l’incroyable forêt d’Orléans en passant par les nombreux canaux, voici 5 idées pour partir en micro-aventure dans le Loiret. Au fil de l’eau, à pied ou à vélo, à vous de choisir !

Crapahuter dans la forêt d’Orléans

La forêt d’Orléans est la plus vaste forêt domaniale de France. De nombreux sentiers permettent de s’engouffrer dans cette forêt sauvage où se cachent les étangs de la Vallée, Neuf et des Liesses. Le sentier balisé des Bois Bézard vous propose par exemple une boucle de 15,3 km qui passe par le Belvédère des Caillettes : 24 m de hauteur avec vue à 360°. Forest Art, c’est un autre sentier qui nous a tapé dans l’oeil : découvrez des arbres morts transformés en œuvres d’arts monumentales. Un week-end ambiance Into the Wild !

Le Belvédère des Caillettes : forêt à l’horizon ! – © Noémie et Anthony, Notre Carnet d’Aventures

Infos pratiques

  • Gare la plus proche : Nogent-sur-Vernisson
  • Accès : train (1h10 depuis Paris – Gare de Bercy) + vélo (1h15) ou covoiturage.
  • Hébergement : plusieurs campings proches des étangs
  • Restauration : le Relais des 3 Ecluses, qui est à la fois un café culturel avec petite restauration, une micro-brasserie, une boutique de produits locaux et une ferme maraîchère (ouvre le 8 juillet)
  • Belvédère des Caillettes ouvre le 7 juillet

Pédaler sur la Loire au fil de l’eau

Elles reviennent tous les ans aux beaux jours sur les bords de la Loire. Mais quoi donc ? Les fauvettes, les belettes, les crevettes… Mais non, les guinguettes ! Partez à leur découverte le temps d’une itinérance à vélo sur la Loire à vélo d’Orléans à Beaugency. Ce tronçon de 2h se termine en visitant le château de Beaugency qui abrite un surprenant centre d’Art numérique. Les plus vaillant.es peuvent prolonger et partir sur plusieurs jours jusqu’à Blois à l’Ouest ou à Gien à l’Est !

Un petit “Boui Boui” pour le réconfort – © Richard Sébastien, IOAproduction

Infos pratiques

  • Gares : Départ d’Orléans et arrivée à Beaugency
  • Accès : Train depuis Paris en 1h (gare d’Austerlitz). Des trains spécialement aménagés pour les vélos, c’est pratique !
  • Durée : 30 km – 2/3 heures
  • Hébergement : Une nuit sur l’eau dans la toue cabanée du Bateau Atelier
  • Restauration : Les guinguettes proposent toutes de quoi grignoter
  • Télécharger la trace GPX

Explorer autour de Briare

Est-ce que vous en connaissez beaucoup, vous, des « Monuments Préférés des Français » sur lequel vous pouvez naviguer, pédaler ou marcher ? Le pont-canal de Briare réussit cet exploit : cet ouvrage long de 662m a été créé pour permettre au canal de Briare d’enjamber la Loire. Le circuit de Mantelot (13km) vous donnera un bel aperçu des environs si vous aimez marcher. La ville est aussi le point de rencontre de deux véloroutes, la Scandibérique et La Loire à vélo. On va faire chauffer les mollets !

briare
C’est là que tout se croise ! – © D. Darrault, CRT Centre-Val de Loire

 

Infos pratiques

Découvrir les canaux de Montargis

Presque aussi charmante que Venise, mais sans la foule des touristes, Montargis peut s’enorgueillir de ses 131 ponts et passerelles (on les a comptés) et de ses nombreux canaux. En plus d’être une belle ville hors des sentiers battus, Montargis est un merveilleux camp de base pour longer les cours d’eau à pied ou à vélo ! A 15 minutes à vélo du centre se trouve le site dinguo de Buges, c’est le croisement des canaux de Briare, du Loing et d’Orléans.

femme à vélo au bord de l'eau
Je fais la course avec la pénichette – © Clara Ferrand, Blog Wildroad

Infos pratiques

  • Gare : Montargis
  • Accès : train depuis Paris en 1h (Gare de Bercy)
  • Hébergement : Camping de la Forêt situé dans… la forêt ou nuit dans votre péniche
  • Restauration : La ferme maraichère urbaine et bio De la fourche à la fourchette pour trouver de bons petits légumes pour faire sa popote

Boucler le Loiret à vélo

Rouler 3 jours ne vous fait pas peur : ce week-end est pour vous ! Si la majorité de la boucle se déroule sur des véloroutes (Scandibérique et La Loire à Vélo), il y a tout de même plusieurs parties sur des chemins de halage qui rendent le périple un peu plus sportif. En 3 jours, vous roulez dans un paysage de canaux, de forêts et de bords de Loire en faisant halte dans de jolis petits villages ou le site de Grignon. C’est quoi le bonheur ?

On est coincés à Grignon avec la Belle je crois ! – © Belle de Grignon

Infos pratiques

  • Gare : Orléans
  • Accès : Train depuis Paris en 1h (gare d’Austerlitz)
  • Louer un vélo
  • Hébergement : Tous les hébergements précédents ou plein d’autres campings possibles
  • Durée : 3 jours
  • Niveau : Sportif. C’est long mais c’est plat !
  • Itinéraire :
    • J1 : Orléans – Montargis (73 km / 3h40 environ)
    • J2 : Montargis – Briare – Gien (58 km / 3h environ)
    • J3 : Gien – Orléans (70 km / 3h40 environ)
Le Loiret est un territoire peu connu au Sud de Paris. Un beau terrain de jeu pour des activités en pleine nature au fil de l’eau ! On déconnecte et on part vadrouiller vers Montargis, Orléans, Gien et leurs environs.
Vous en voulez encore ?