Les 5 plus belles via ferrata de France

une personne parcoure une via ferrata

Salut les rois et reines de la grimpette ! Les via ferrata sont des itinéraires en pleine paroi, sécurisés grâce à une traverse câblée à laquelle on est relié·e en permanence. Pas besoin de beaucoup de matos, de préparation sportive ou d’un gros budget : la via ferrata c’est l’adrénaline en accès libre ! A vous de choisir facilement votre parcours grâce aux cotations qui déterminent le niveau de difficulté d’un parcours. Voici notre sélection pour les débutants qui veulent s’y mettre, mais aussi pour ceux qui ont déjà un peu de bouteille. Et pour tout le monde, n’oubliez pas de partir en toute sécurité !

CARTE via ferrata france

La via ferrata de la Grande Fistoire

Dans les Alpes de Haute-Provence, c’est l’une des plus pratiquées en France. Elle se trouve à 25 km au nord-est de Sisteron, à côté du village du Caire (rien à voir avec l’Egypte). Son parcours est à la fois accessible et très spectaculaire. Il possède la plus grande passerelle de France (60 mètres).

Chéri, ne regarde pas en bas ! – ©emmanuellepatry

Infos pratiques

  • Point fort : l’incontournable
  • Accès : sur la commune du Caire, France. Parking à disposition
  • Durée : 3h
  • Cotation : AD+

À lire aussi : 👉 6 endroits en France pour voyager autour du monde

Le Rocher du Saint-Julien

Une incroyable vue sur le Ventoux, c’est ce que l’on retient en premier de cette superbe via ferrata qui surplombe la commune de Buis-les-Baronnies. Ensuite, on pense à la longueur et aux niveaux de difficulté technique. La face Nord permet en effet de se confronter à des niveaux de difficultés très différents. Il y a en a pour tous les goûts !

Les fesses qui font bravo ! – ©Maja Kocha

Infos pratiques

  • Point fort : la plus jolie
  • Accès : Depuis le centre de Buis-les-Baronnies, suivez “Rocher Saint-Julien” puis le parking
  • Durée : 4h
  • Cotation : PD/D+

La via ferrata des Evettes

Située à plus de 2000 mètres d’altitude sur le domaine skiable Brévent-Flégère, à Chamonix, c’est une occasion en or d’admirer la chaîne du Mont-Blanc. On serre les fesses pour terminer en beauté avec un pont himalayen de 50 mètres complètement dingo !

Infos pratiques

  • Point fort : le câlin au Mont-Blanc
  • Accès : prendre le télésiège de La Flégère à Chamonix, puis 20 min de marche
  • Durée : 4h
  • Cotation : PD/AD

La Guinguette

Dans l’Ain, c’est une via ferrata ludique qui mélange les difficultés tout en restant accessible. Dès le début du parcours, elle offre une super vue sur le village de Tenay et la vallée de l’Albarine. L’ensemble des voies s’étend sur près de 700 mètres pour l’itinéraire des Buis, et sur 350 mètres pour l’itinéraire de la Grotte. Vous allez avoir les fesses qui font bravo !

Infos pratiques

  • Point fort : la plus aérienne
  • Accès : Hostiaz
  • Durée : 2h + 1h
  • Cotation : PD/D

La Panoramique

Celle-là, on peut dire qu’elle remplit largement le cahier des charges : assez rapide, avec son pesant de sensations fortes mais pas trop ardue non plus, et surtout des paysages de carte postale à gogo ! Dans les Pyrénées Orientales, la Panoramique s’étend sur plus de 1500 mètres de parois. Le cadre est incroyable : vue imprenable sur la Méditerranée, la vallée de l’Aude et le pic du Canigou…

©Spain Falcon

À lire aussi : 👉 Comment faire crac-crac dans la nature ?

Infos pratiques

  • Point fort : la plus extrême
  • Accès : Saint-Paul de Fenouillet
  • Durée : 3h30
  • Cotation AD/D

Comprendre les cotations

Les via ferrata sont cotées en France et en Suisse avec la même échelle de difficulté :

  • F : Facile
  • PD : Peu Difficile
  • AD : Assez Difficile
  • D : Difficile
  • TD : Très Difficile
  • ED : Extrêmement Difficile

‍Comment bien s’équiper

  • Un casque, on ne le dira jamais assez ! 
  • Un baudrier avec deux longes spéciales munies de deux mousquetons à verrouillage automatique
  • Pour les enfants, un baudrier complet prenant les épaules et les cuisses est préférable
  • Privilégiez des chaussures de montagne souples et évitez les semelles lisses

 

[Article publié pour la première fois en septembre 2020 et mis à jour en juillet 2022]

Vous en voulez encore ?